Navigation – Plan du site

AccueilNuméros202La recherche en éducation à l'int...La recherche en éducation et les ...

La recherche en éducation à l'interface du politique

La recherche en éducation et les décideurs : des relations intermittentes, des évolutions à confirmer

Educational research and policy-making: on-and-off relationships; new developments to be confirmed
Jean-Richard Cytermann
p. 9-17

Résumés

De nombreux rapports font un constat identique : les relations du monde de la recherche en éducation, avec les décideurs comme avec les enseignants, sont intermittentes. La recherche en éducation, à la différence de la recherche en santé, ne joue pas un rôle d’appui aux politiques publiques. Cette absence de visibilité de la recherche en éducation tient à la fois à une offre de recherche peu structurée et à une demande intermittente des décideurs publics. L’article essaie de donner quelques éléments d’explication à la faiblesse de la demande : la recherche en éducation a une image parfois négative auprès des décideurs ; ceux-ci ont d’autres sources d’expertise en interne que les travaux de recherche ; les décideurs ne savent pas passer des commandes de recherche. Quelques signes d’évolution positive apparaissent cependant dans les années récentes et restent à confirmer sur la longue durée.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

La recherche en éducation est-elle une recherche finalisée ?
La faible visibilité de la recherche en éducation dans les documents ministériels
Une offre insuffisamment structurée
Une demande au mieux intermittente
Quelques essais d’explication de cette demande intermittente
Quelques signes d’évolution

Aperçu du début du texte

Le rapport IGEN-IGAENR (2016) sur l’évolution des ESPE constatait que « le monde de la recherche et celui des pratiques enseignantes apparaissent comme deux univers relativement étanches qui se connaissent mal et qui peuvent avoir des représentations erronées l’un de l’autre ». Un article du numéro 124 de la revue Administration et éducation, publié en 2009, parlait de « rendez-vous manqué entre les décideurs et la recherche en éducation » (Cytermann, 2009). Le rapport de l’Alliance Athéna sur la recherche en éducation concluait que « les résultats de la recherche sont de plus en plus nombreux et de moins en moins utilisés » (Thibault & Garbay, 2017, p. 69). L’objet de cet article est de dessiner quelques pistes pour essayer de comprendre les raisons de cette situation paradoxale. Cet article repose plus sur la mobilisation des expériences accumulées par l’auteur dans les ministères de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche que sur des résultats de rec...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Richard Cytermann, « La recherche en éducation et les décideurs : des relations intermittentes, des évolutions à confirmer », Revue française de pédagogie, 202 | 2018, 9-17.

Référence électronique

Jean-Richard Cytermann, « La recherche en éducation et les décideurs : des relations intermittentes, des évolutions à confirmer », Revue française de pédagogie [En ligne], 202 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 24 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/rfp/7414 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.7414

Haut de page

Auteur

Jean-Richard Cytermann

Inspecteur général honoraire, ancien chef de service de l’IGAENR

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search