Skip to navigation – Site map

HomeNuméros202La recherche en éducation à l'int...Le savant et le syndicat : cinqua...

La recherche en éducation à l'interface du politique

Le savant et le syndicat : cinquante ans de rapport critique du SNES avec la recherche en éducation

Scholars and trade unions: Fifty years of critical relationship between the SNES and research in the field of education
Hervé Le Fiblec
p. 35-42

Abstracts

The relationship between the main union of French secondary school teachers and academic research in the field of education over the last fifty years or so has been a reflection of the changes in its positioning as a trade union and the shifting of major points of view in the debate on education. At first enthused by the perspectives of transforming the school system, the SNES used them in a pedagogical and polemical way to impose its propositions in this debate. Then, partially overtaken by the liberal twisting of critical academic research, it distanced itself from researchers as the union has often seen them as mere instruments of the power in place. It eventually came to develop, in an independent way, research that also questions the specificity of working as a teacher in a constantly shifting society of workers.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

Outline

Pour une recherche « subversive »
Du désenchantement à la disqualification
Faire soi-même et faire apparaître des problématiques nouvelles
Conclusion

Text / first lines

Depuis le développement et la popularisation de la recherche en éducation, à la fin des années 1960, un demi-siècle de recul permet d’examiner la réception par les enseignants des travaux menés dans ce domaine. Il est bien sûr que l’on ne peut se fonder sur les positions et discours de leurs organisations syndicales, même majoritaires, pour en déduire l’opinion des enseignants. Pour autant, ces organisations entretiennent avec la profession qu’elles représentent des liens certes moins forts aujourd’hui qu’hier, mais assez importants pour qu’on puisse se faire une idée des questions en débat, de la façon dont elles se posent et des réponses apportées.

L’intérêt, éventuellement critique, du syndicalisme enseignant pour la recherche a fait l’objet, il y a une quinzaine d’années, d’un travail collectif approfondi, qui reste une référence (Robert, 2004). Celui-ci montrait notamment que le recours à la recherche, fréquent à partir des années 1980, s’il n’a pas totalement écarté les risques...

Top of page

References

Bibliographical reference

Hervé Le Fiblec, « Le savant et le syndicat : cinquante ans de rapport critique du SNES avec la recherche en éducation », Revue française de pédagogie, 202 | 2018, 35-42.

Electronic reference

Hervé Le Fiblec, « Le savant et le syndicat : cinquante ans de rapport critique du SNES avec la recherche en éducation », Revue française de pédagogie [Online], 202 | 2018, Online since 01 January 2023, connection on 25 June 2021. URL : http://journals.openedition.org/rfp/7442 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.7442

Top of page

About the author

Hervé Le Fiblec

Institut de recherche sur l’histoire du syndicalisme dans les enseignements de second degré (IRHSES) et Institut de Recherche de la Fédération syndicale unitaire (IRFSU)

Top of page

Copyright

© tous droits réservés

Top of page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search