Navigation – Plan du site
Dossier

Les inspecteurs et les « fondamentaux » de l’éducation à l’épreuve des contrôles de l’instruction dans la famille

Controlling the “basics”: the case of home education
Géraldine Farges et Élise Tenret
p. 51-64

Résumés

Cet article s’intéresse à la manière dont l’instruction dans la famille, dans le contexte français, met à l’épreuve la définition des « fondamentaux » de l’éducation, compris notamment au sens du « socle commun », à travers les pratiques et les représentations des acteurs chargés de les contrôler. À partir d’une série de trente et un entretiens réalisés avec ces derniers, trois types de contrôleurs ont pu être identifiés, correspondant à des trajectoires scolaires ou professionnelles spécifiques. Un premier type, « les contrôleurs républicains », tente de se situer au plus près de la définition institutionnelle des fondamentaux ; un second type, « les contrôleurs inclusifs », redéfinit ces derniers autour du lien social ; un dernier type, « les contrôleurs puérocentrés », valorise plus souvent l’expertise familiale et souligne la spécificité de chaque enfant.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les inspecteurs, garants des fondamentaux
Les transformations des activités professionnelles des corps d’inspection
L’instruction dans la famille parmi les missions d’inspection
Les fondamentaux au travail
Les contrôles d’instruction : une activité peu ordinaire pour les inspecteurs
L’espace social des « contrôleurs des fondamentaux »
Les contrôleurs « républicains »
Les contrôleurs « inclusifs »
Les contrôleurs « puérocentrés »
Marianne, un « cas frontière »
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

En France, près de 14 000 enfants en âge d’être scolarisés bénéficient d’une instruction dans la famille hors CNED réglementé. Cette possibilité, prévue dès la loi sur l’enseignement primaire obligatoire de 1882 afin de garantir une liberté de choix aux familles, est assortie, d’emblée, d’un dispositif de contrôle institutionnel. Réalisé par les services de l’inspection académique – en priorité par les inspecteurs, qui peuvent toutefois prendre appui sur des conseillers pédagogiques ou des professeurs –, ce contrôle vise à s’assurer que l’enfant reçoit bien une instruction et que cette dernière lui assure un accès à certains « fondamentaux », dont l’appellation et la définition ont évolué au fil des réformes depuis la fin du xixe siècle, en lien avec une réflexion menée sur l’éducation formelle.

Le terme « fondamentaux » utilisé dans cet article permet de penser ce qui constitue le « cœur » de l’éducation, et désigne aussi bien les savoirs, connaissances, attitudes ou enc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Géraldine Farges et Élise Tenret, « Les inspecteurs et les « fondamentaux » de l’éducation à l’épreuve des contrôles de l’instruction dans la famille », Revue française de pédagogie, 205 | 2018, 51-64.

Référence électronique

Géraldine Farges et Élise Tenret, « Les inspecteurs et les « fondamentaux » de l’éducation à l’épreuve des contrôles de l’instruction dans la famille », Revue française de pédagogie [En ligne], 205 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 01 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/rfp/8616 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.8616

Haut de page

Auteurs

Géraldine Farges

Université de Bourgogne Franche-Comté, IREDU

Articles du même auteur

Élise Tenret

Université Paris-Dauphine, IRISSO

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals