Navigation – Plan du site

AccueilNuméros206DossierLes enseignants et la division so...

Dossier

Les enseignants et la division sociale à l’école aujourd’hui

Teachers and the social division in schools today
Viviane Isambert-Jamati
p. 57-67

Résumés

Dans ce texte publié en 1976, l’auteure s’intéresse aux propriétés sociales des enseignants et à leur position dans la structure des classes. Elle montre que les évolutions propres à leur recrutement n’ont en rien conduit à une démocratisation de ce recrutement, et interroge les divers aspects de la politique scolaire en se demandant en quoi ils incitent les enseignants à des comportements, des pratiques ou des représentations différenciateurs et s’exerçant au détriment ou, au contraire, en faveur des enfants de la classe ouvrière. Critiquant, dès cette époque, le mythe de l’unicité de l’école publique, elle montre déjà l’existence chez les enseignants de stratégies d’évitement des écoles et établissements des quartiers ouvriers. Elle analyse ensuite comment une certaine idéologie de la neutralité scolaire peut conduire en fait à des types de comportement et des modes d’action pédagogique qui favorisent les enfants déjà les plus favorisés, et conclut sa réflexion sur la nécessité d’une analyse critique des contenus d’enseignement.

Haut de page

Notes de la rédaction

Publication d’origine dans : La Pensée, 1976, no 190, p. 17a-32a. Nous remercions la revue de nous avoir autorisés à republier ce texte.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Les enseignants dans la structure des classes
Structure scolaire et structure socio-économique
Les enseignants et la structure scolaire
L’unicité de l’école publique est un mythe
Action pédagogique, idéologie et inégalités
Contenu de l’enseignement et appartenance sociale du public

Aperçu du début du texte

Il s’en faut que toutes les sources d’inégalité en matière scolaire soient sous le contrôle des enseignants. Les conditions de vie altèrent la santé de certains enfants ; la place manque dans les foyers ouvriers pour la concentration intellectuelle ; certains types de consommation culturelle de la famille et du quartier traduisent l’aliénation dont sont victimes les adultes. On peut citer toutes sortes d’éléments de situation devant lesquels, dans le cadre professionnel du moins, les enseignants sont impuissants. Mais les enseignants appartiennent à un système éducatif, lui-même résultat d’une politique liée à la position relative des classes. Comme tous les acteurs sociaux, ils peuvent être des instruments dociles de cette politique ou lui résister, voire l’infléchir. Les situer tout d’abord quelque peu dans les rapports sociaux devrait aider à y voir plus clair.

Mais surtout, en proposant des éclairages sociologiques sur les divers aspects de la politique scolaire dans la France co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Viviane Isambert-Jamati, « Les enseignants et la division sociale à l’école aujourd’hui », Revue française de pédagogie, 206 | 2020, 57-67.

Référence électronique

Viviane Isambert-Jamati, « Les enseignants et la division sociale à l’école aujourd’hui », Revue française de pédagogie [En ligne], 206 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/rfp/8896 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.8896

Haut de page

Auteur

Viviane Isambert-Jamati

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search