Navigation – Plan du site

AccueilNuméros207DossierLPPR : la défiance plus forte que...

Dossier

LPPR : la défiance plus forte que la promesse de milliards supplémentaires

LPPR: When mistrust is stronger than the promise of extra billions euros
Anne Mascret
p. 29-39

Résumés

Cet article propose une analyse conjoncturelle de la conception du projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) en France. Mobilisant, notamment, les dépêches d’une agence de presse dans laquelle travaille l’auteure en tant que journaliste spécialisée en éducation, il revient sur les séquences politiques successives qui ont marqué ce processus de réforme entre février 2019 et septembre 2020. Il synthétise ensuite les principaux facteurs explicatifs du mécontentement global que ce projet suscite alors même qu’il prévoit une hausse importante du budget alloué à la recherche. Il pointe enfin quelques enjeux de fond associés à cette réforme. Ce projet s’inscrit dans la continuité des « politiques d’excellence » développées en France depuis les années 2000 : il vise à donner aux établissements les outils qui pourraient leur manquer pour être plus « performants » – c’est-à-dire monter dans les classements internationaux –, ce qui passe, pour les promoteurs de ces politiques, par deux canaux principaux : la consolidation de la recherche sur projets et la promotion de « stars » de la recherche.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Chronique d’une réforme mal annoncée
La tribune d’Antoine Petit puis la réforme des retraites
Les annonces sur la revalorisation ne correspondent pas aux attentes
Amplification et radicalisation de la mobilisation
Le flou pendant quelques semaines
Les principaux sujets de mécontentement
Des attentes déçues sur le niveau et la vitesse de la programmation budgétaire
D’où vient l’argent ? L’inconnue de la réforme des retraites
« Peut-on soigner un système avec les outils qui l’ont rendu malade ? »
Une starification assumée
Une aggravation de la précarisation ?
Déséquilibre entre financement compétitif et de base
Les facteurs explicatifs
Faiblesse du dialogue social ?
Faiblesse politique d’une ministre issue de la société civile ?
Le marasme de la profession
La défiance des élites vis-à-vis de l’université
Conclusion

Aperçu du début du texte

Mais comment en est-on arrivé là ? Alors qu’une loi de programmation, porteuse d’une manne certaine, chiffrée en milliards d’euros, est a priori une bonne nouvelle, voilà plus d’un an que le projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) suscite l’hostilité – ou l’indifférence – d’une grande partie de la communauté scientifique française. Le signe LPPR est devenu un épouvantail, suscitant immédiatement l’ire sur les réseaux sociaux. Globalement, les dirigeants de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR), présidents d’université comme Présidents directeurs généraux (PDG) d’organismes de recherche publics, ne manifestent pas un enthousiasme débordant et certains syndicats vont jusqu’à demander un abandon du projet. Irrationalité ? C’est plus compliqué que cela. Conjoncture temporelle malheureuse et maladresse politique constituent sans doute une part importante de l’explication, mais cet épisode témoigne avant tout du grand mal-être dans lequel se trouve ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Mascret, « LPPR : la défiance plus forte que la promesse de milliards supplémentaires », Revue française de pédagogie, 207 | 2020, 29-39.

Référence électronique

Anne Mascret, « LPPR : la défiance plus forte que la promesse de milliards supplémentaires », Revue française de pédagogie [En ligne], 207 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 20 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rfp/9161 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.9161

Haut de page

Auteur

Anne Mascret

AEF info

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search