Navigation – Plan du site

AccueilNuméros207DossierÀ la recherche de la LPPR. Mener ...

Dossier

À la recherche de la LPPR. Mener l’enquête face à la gouvernementalité de l’insaisissable

Looking for the LPPR. Investigating the governmentality of the elusive
Thibaut Rioufreyt et Camille Noûs
p. 49-59

Résumés

Des rapports préparatoires prenant parfois la forme d’inventaires à la Prévert, une multitude d’annonces et discours gouvernementaux, une procédure d’élaboration de l’avant-projet de loi pour le moins opaque : savoir ce que contient la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) a été pendant des mois en soi une gageure. Plutôt qu’à un objet politique identifié, la critique s’est trouvée ainsi face à une multitude d’énoncés hétérogènes, souvent flous, parfois contradictoires, de reprises partielles et discrètes, contribuant par là à l’affaiblir faute d’une prise solide, d’un adversaire identifié. Et la publication du projet de loi n’a que partiellement permis de lever le voile sur le contenu de la LPPR tant le diable est dans le détail. Sur la base d’une analyse qualitative de contenu appliquée à un corpus constitué des rapports, de divers documents techniques du ministère et de discours gouvernementaux, cet article se propose de restituer les principaux résultats d’une recherche menée pour parvenir à définir ce qu’est la LPPR.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Accroître la politique de pilotage stratégique national
Renforcer le financement par projet et élargir les sources de financement local et/ou privé
Renforcer l’évaluation des personnels de l’ESR
Renforcer les inégalités de carrière pour les statutaires et déréguler le statut de fonctionnaire
Créer de nouveaux contrats et statuts précaires
Inciter aux partenariats public-privé et favoriser l’« innovation »
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) est agité depuis la rentrée 2019 par un mouvement de contestation d’une ampleur inédite depuis longtemps. En cause, la préparation de la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR). Si la crise sanitaire liée au Covid-19 a freiné la dynamique de la mobilisation, les raisons de la colère sont toujours là. Une analyse critique argumentée et documentée de la LPPR se heurte toutefois à une difficulté de taille. Il est compliqué en effet d’analyser une loi dont la méthode d’élaboration est pour le moins opaque. De l’avant-projet de la LPPR, nous ne disposions que du sommaire via différentes versions de travail qui ont fuité du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI). Frédérique Vidal, ministre en charge de l’ESR, a joué de cette opacité en affirmant que la mobilisation contre la LPPR ne s’appuyait que sur « des rumeurs extravagantes » et que « la LPPR, c’est ceux qui en s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thibaut Rioufreyt et Camille Noûs, « À la recherche de la LPPR. Mener l’enquête face à la gouvernementalité de l’insaisissable », Revue française de pédagogie, 207 | 2020, 49-59.

Référence électronique

Thibaut Rioufreyt et Camille Noûs, « À la recherche de la LPPR. Mener l’enquête face à la gouvernementalité de l’insaisissable », Revue française de pédagogie [En ligne], 207 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 20 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rfp/9211 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.9211

Haut de page

Auteurs

Thibaut Rioufreyt

Université Lyon 2, laboratoire Triangle

Camille Noûs

Laboratoire Cogitamus

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search