Navigation – Plan du site

AccueilNuméros207VariaQuels impacts du recours à l’anal...

Varia

Quels impacts du recours à l’analogie sur la mémorisation, la compréhension et le transfert d’un concept nouveau ? Étude expérimentale dans les classes de sciences

What impact does the use of analogy have on the memorisation, understanding and transfer of a new concept? Experimental Study in Science Classrooms
Dylan Dachet, Daniel Faulx et Ariane Baye
p. 95-117

Résumés

Selon les travaux de plusieurs psychologues cognitifs, l’analogie constitue un processus central de la pensée. Cependant, des recherches ont abouti à des résultats contrastés quant à l’efficacité de ce processus sur l’apprentissage. Notre étude expérimentale part du postulat que la distance sémantique qu’une analogie installe entre sa source et sa cible est le déterminant principal de son impact cognitif. Elle met à l’épreuve cette hypothèse en comparant les résultats d’étudiants (N = 221) de la fin de l’enseignement secondaire sur les dimensions mémorisation, compréhension, et transfert selon les différents types d’analogies à partir desquelles un concept leur a été présenté. Nos résultats montrent que l’utilisation de l’analogie distale a produit les effets les plus positifs (respectivement ES = +0,597 ; +0,575…) comparativement aux autres modalités.

Haut de page

Notes de la rédaction

Pour des raisons techniques certains caractères de cet article ne s'affichent pas correctement. Il s'agit de capitales surmontées d'un macron, signe indiquant une moyenne. Ceux-ci se trouvent aux paragraphes 31, 33, 35 et 37 et sont annotés par une astérisque. Le PDF quant à lui est correct ainsi, bien sûr, que l'édition papier du numéro.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Types d’analogies
Analogie et apprentissage, état de l’art
Problématique
Méthode
Participants
Conditions expérimentales
Construction du questionnaire
Grille d’évaluation
Codage
Résultats
Vérification des conditions d’applications des tests comparatifs
Analyses comparatives
Discussion
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Pour de nombreux psychologues cognitivistes et neuropsychologues (Dunbar & Blanchette, 2001 ; Fishbein, 1994 ; Hofstadter & Sander, 2013 ; Paulson, 2014 ; Richard, 1998), la pensée humaine est de nature fondamentalement analogique. L’analogie constitue un procédé cognitif et langagier dont des études mettent en lumière à la fois les avantages (Borella, 2012 ; Lakoff & Johnson, 1980 ; Meyer, 2014 ; Perelman & Olbrechts-Tyteca, 2008) et les inconvénients (Borel, 2000 ; Bouveresse, 1999 ; Plantin, 2011). Si l’on considère que l’analogie est au cœur de la cognition – selon la formule d’Hofstadter et Sander (2013) –, évaluer l’impact de ce processus sur l’apprentissage constitue une nécessité pour les recherches se situant à la jonction des sciences de l’éducation et de la psychologie cognitive et du langage. De nombreuses recherches ont déjà entrepris d’étudier l’efficacité des analogies sur l’apprentissage (par exemple Bean, Singer & Cowen, 1985 ; Hidi, 1990 ; McDaniel ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dylan Dachet, Daniel Faulx et Ariane Baye, « Quels impacts du recours à l’analogie sur la mémorisation, la compréhension et le transfert d’un concept nouveau ? Étude expérimentale dans les classes de sciences », Revue française de pédagogie, 207 | 2020, 95-117.

Référence électronique

Dylan Dachet, Daniel Faulx et Ariane Baye, « Quels impacts du recours à l’analogie sur la mémorisation, la compréhension et le transfert d’un concept nouveau ? Étude expérimentale dans les classes de sciences », Revue française de pédagogie [En ligne], 207 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 02 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/rfp/9281 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.9281

Haut de page

Auteurs

Dylan Dachet

Université de Liège, département des Sciences de l’Éducation, service d’Analyseet Intervention dans le domaine du Décrochage et de l’Exclusion scolaire

Daniel Faulx

Université de Liège, département des Sciences de l’Éducation, Unité d’Apprentissage et de Formation continue des Adultes

Ariane Baye

Université de Liège, département des Sciences de l’Éducation, service d’Analyse et Intervention dans le domaine du Décrochage et de l’Exclusion scolaire

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search