Navigation – Plan du site

AccueilNuméros209DossierEthos vocationnel et extension du...

Dossier

Ethos vocationnel et extension du travail pour les étudiants des écoles supérieures d’art

Vocational ethos and extended working hours for students in French art schools
Serge Proust, Myriam Normand et Corine Védrine
p. 73-86

Résumés

Les écoles supérieures d’art et d’architecture occupent en France une position intermédiaire entre le système des grandes écoles et les universités. Très féminisées, elles attirent massivement des étudiants issus des catégories du haut de la hiérarchie sociale et caractérisés par un très bon niveau scolaire. Elles sont très sélectives et jouent un rôle décisif dans la formation de différents groupes d’artistes : comédiens, architectes, designers, etc. À ce titre, elles accentuent des dispositions déjà présentes au moment de leur scolarité secondaire et notamment celles qui ont trait à l’engagement dans le travail. Tout en soulignant la difficulté pour définir ce qu’est le travail dans les champs artistiques et en mesurer l’intensité, l’article souligne le volume considérable de travail dans ces écoles. Que ce soit dans la journée ou tard dans la nuit, dans le cadre scolaire ou privé, les étudiants manifestent un engagement total, parfois au prix de leur santé qui se révèle moins bonne que celle de la grande masse des étudiants.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Les écoles supérieures d’art dans l’enseignement supérieur
Profession et vocation. La primauté disputée de l’ethos vocationnel
Une tension structurelle
Un long processus d’intériorisation des nécessités d’un engagement « total »
La production par projets et la gestion d’un temps éclaté
Un engagement massif dans le travail
La mesure complexe de l’engagement dans le travail
Université ou écoles supérieures : un engagement différencié
Les différences internes aux écoles supérieures
L’absence d’organisation collective régulatrice
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans les sociétés contemporaines occidentales, l’économie du projet (Faulkner & Anderson, 1987 ; Boltanski & Thévenot, 1991 ; Chiapello, 1998) est la forme dominante de la production artistique. L’activité vise, en premier lieu, à la production de biens artistiques, le plus souvent sous forme de prototypes, dont le succès et la rentabilité sont d’autant plus structurellement incertains qu’ils rompent avec les perceptions sociales et esthétiques dominantes. En second lieu, l’activité repose sur la disparition des collectifs permanents de travail au profit de la constitution temporaire d’équipes de professionnels (techniciens, artistes, administratifs) inscrits dans des réseaux de coopération (Becker, 1988), dotés d’un haut niveau de formation et immédiatement opérationnels sur la base du partage des mêmes dispositions (Bourdieu, 1992) artistiques, éthiques qui prennent la forme de valeurs, de goûts et de dégoûts communs. Cette dynamique est parfois freinée par des formes d’organisati...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Proust, Myriam Normand et Corine Védrine, « Ethos vocationnel et extension du travail pour les étudiants des écoles supérieures d’art », Revue française de pédagogie, 209 | 2020, 73-86.

Référence électronique

Serge Proust, Myriam Normand et Corine Védrine, « Ethos vocationnel et extension du travail pour les étudiants des écoles supérieures d’art », Revue française de pédagogie [En ligne], 209 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rfp/9751 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfp.9751

Haut de page

Auteurs

Serge Proust

Université de Lyon – Université Jean Monnet de Saint-Étienne, Centre Max Weber-UMR 5283

Myriam Normand

Université de Lyon – Université Jean Monnet de Saint-Étienne, Sainbiose-INSERM U1059

Corine Védrine

École nationale supérieure d’architecture de Lyon, EVS-LAURe-UMR 56000

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search