Navigation – Plan du site
Parutions

Charles-Antoine COURCOUX, Gwénaëlle LE GRAS et Raphaëlle MOINE (Dir.), 2017. L’âge des stars : Des images à l’épreuve du vieillissement

Lausanne, Éditions l’Age d’Homme. 400 p. ISBN 9782825145999. 30,00 euros
Eloria Vigouroux-Zugasti
Référence(s) :

Charles-Antoine COURCOUX , Gwénaëlle Le Gras et Raphaëlle MOINE (Dir.), 2017. L’âge des stars : Des images à l’épreuve du vieillissement. Lausanne, Éditions l’Age d’Homme. 400 p. ISBN 9782825145999. 30,00 euros

Texte intégral

1L’âge des stars : des images à l’épreuve du vieillissement, est un ouvrage collectif, écrit sous la direction de Charles-Antoine Courcoux, Gwénaëlle Le Gras et Raphaëlle Moine. La thématique de l’ouvrage porte sur le traitement médiatique du vieillissement à travers le cinéma. Les auteurs proposent un double dessein. D’une part, ils souhaitent comprendre la perception de l’avancée en âge, du point de vue des stars, des acteurs : comment gèrent-ils leur image au fil des années, comment le vieillissement influe-t-il sur leur carrière et sur le choix de leurs rôles, comment parviennent-ils à faire évoluer leur image publique ? D’autre part, le collectif d’auteurs tente d’analyser et de défaire, de manière plus globale, les modèles sociétaux du vieillissement appliqués aux stars de cinéma.

2Il s’agit, dans cette optique, d’appréhender les discours et les stéréotypes véhiculés par les stars et les films dans lesquels ils tournent, afin de les comprendre dans le cadre de l’évolution des représentations sociétales liées au vieillissement. Les auteurs mobilisent des analyses pluridisciplinaires, alliant études cinématographiques et audiovisuelles, sciences de l’information et de la communication, film et star studies. Cette pluralité d’approches vise ainsi à aborder le sujet dans sa globalité.

3L’ouvrage ne se divise pas en chapitres, mais présente une suite de onze articles abordant les thématiques indiquées ci-dessus. Six d’entre eux s’apparentent à des études de cas : Catherine Deneuve (Le Gras, p. 37-57), Glenn Close (Berton, p. 58-75), Gérard Depardieu (Moine, p. 76-93), Jack Nicholson (Pillard, p. 94-111), Michael Caine (Baillon, p. 112-129) et Sylvester Stallone (Papakonstantis, p. 151-167). Cette part des contributions tend à analyser les différentes stratégies mises en place par les acteurs pour concilier leur carrière avec leur avancée en âge : rapport au corps vieillissant, changement de statut dans leurs films, dérapages, etc. Les autres contributions s’articulent autour d’une vision plus collective du vieillissement. Ils abordent la question du genre, comme l’article de Geneviève Sellier sur le pouvoir masculin de l’homme mur dans le cinéma français. Ces articles abordent de multiples thématiques centrales dans la notion du vieillissement (la représentation du corps ; l’opposition jeune/vieux, les opérations esthétiques, le vieillissement virtuel, la figure du héros d’âge mur, etc.), lesquelles, bien qu’ici abordées dans le cadre cinématographique, représentent un cadre d’analyse pertinent pour l’étude de phénomènes sociétaux plus larges.

4La thématique choisie pour cet ouvrage est tout à fait plaisante et les articles restent accessibles à un grand nombre de lecteurs. Les cas étudiés, comme ceux de Sylvester Stallone ou James Bond présentent une certaine originalité, un certain décalage avec les études habituelles, pouvant intéresser des lecteurs non initiés aux analyses cinématographiques.

5L’ensemble de l’ouvrage repose sur une argumentation aussi pertinente qu’intéressante. La problématique du vieillissement y est abordée de manière très délicate et tend à s’opposer aux visions généralement développées dans la littérature scientifique. Au contraire, l’ouvrage développe une vision en somme toute positive du vieillissement et évite les stéréotypes communs de la thématique : dépendance, états grabataires, etc. L’ouvrage contribue à lutter contre les idées reçues et préconçues du vieillissement, en proposant des approches inhabituelles, attrayantes et novatrices. L’alternance des études de cas et des analyses plus globales permet d’aborder la thématique de l’avancée en âge sous de multiples angles, complétés par les approches pluridisciplinaires des auteurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eloria Vigouroux-Zugasti, « Charles-Antoine COURCOUX, Gwénaëlle LE GRAS et Raphaëlle MOINE (Dir.), 2017. L’âge des stars : Des images à l’épreuve du vieillissement », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], 14 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 14 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rfsic/4276

Haut de page

Auteur

Eloria Vigouroux-Zugasti

Eloria Vigouroux-Zugasti est docteure en sciences de l’information et de la communication et chercheure associée au laboratoire MICA (EA 4426). Spécialisée dans l’étude des usages numériques, notamment dans leur appropriation par les retraités, elle s’intéresse également aux questions de littératie informationnelle/digitale de santé ainsi qu’aux questions alliant lien social et sciences de l’information et de la communication. Courriel : eloria.vigouroux-zugasti@u-bordeaux-montaigne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue française des sciences de l’information et de la communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page