Navigation – Plan du site

AccueilNuméros20ParutionsBOUTIN, Gérald, 2018. L’entretien...

Parutions

BOUTIN, Gérald, 2018. L’entretien de recherche qualitatif. Théorie et pratique

Québec : Presses de l’Université du Québec. ISBN 978-2-7605-4999-9
Marcin Trzmielewski
Référence(s) :

BOUTIN, Gérald, 2018. L’entretien de recherche qualitatif. Théorie et pratique. Québec : Presses de l’Université du Québec. ISBN 978-2-7605-4999-9, 29 €

Texte intégral

1La deuxième édition de l’ouvrage de Gérald Boutin, publiée en 2018 aux Presses de l’Université du Québec, aborde la thématique de l’entretien de recherche qualitatif. Son objectif principal est de fournir des éléments à la fois théoriques et pratiques pour la bonne conduite de cette méthode d’investigation. L’auteur nous invite à considérer ses dimensions : épistémologique, conceptuelle, communicationnelle, psychologique, psychosociale, et technique.

2Le premier chapitre ouvre le volet théorique et rappelle les fondements épistémologiques de l’entretien qualitatif. Cette méthode, issue du paradigme naturaliste-écologique et phénoménologique, est située à l’opposé de l’enquête quantitative, relevant du paradigme positiviste. Elle est abordée ici comme une démarche adaptée à certains contextes ; elle présente des avantages et des inconvénients.

3Dans la deuxième partie de l’ouvrage, l’auteur définit le concept d’entretien de recherche et en propose une typologie en fonction de différents critères (niveaux de latitude et de profondeur de l’échange, modes de standardisation et d’investigation, etc.). L’entretien est également mis en parallèle avec d’autres techniques de collecte de données en sciences humaines et sociales (SHS), telles que l’observation participante et le questionnaire, et décrit comme une technique complémentaire, apte à limiter certains biais que ces méthodes peuvent générer.

4Le troisième chapitre traite de la dimension communicationnelle de l’entretien. Ce dernier est en effet décrit, dans l’ouvrage, comme un acte de communication entre deux ou plusieurs personnes, qui se forme autour d’une question de départ ou d’une problématique. La situation d’entretien est déconstruite en concepts relevant de plusieurs théories de la communication, qui ont été remises en question par un ensemble de chercheurs en SIC, mais qui trouvent ici leur utilité. L’auteur pointe des principes fondamentaux tels que : l’émission d’un message, la réception, la rétroaction, la signification, la communication verbale et non verbale. Il invite l’interviewer à les mobiliser en adoptant des attitudes psychosociales adéquates (empathie, acceptation inconditionnelle, transparence, etc.). Cette combinaison a pour vocation de bâtir, du point de vue de la communication, les conditions favorables à l’établissement d’un rapport de confiance lors de l’entretien, afin d’inciter l’interviewé à s’exprimer ouvertement.

5La quatrième partie peut surprendre le lecteur, car l’auteur s’attarde significativement sur les caractéristiques psychologiques de groupes spécifiques que le chercheur peut être amené à interroger : les enfants, les adolescents, les personnes âgées et handicapées. Tous les portraits sont méticuleusement illustrés et les conditions à respecter lors des entrevues avec les membres de ces groupes sont largement abordées. Cette partie est complétée par un focus sur les aspects éthiques à envisager avant et durant l’entretien.

6Le cinquième chapitre ouvre le volet pratique et propose des conseils pour la préparation et la réalisation de l’entretien, en pointant l’importance des aspects psychologiques (attitude) et techniques (matériel, lieu, appareillage, etc.). Les chapitres six, sept et huit fournissent de manière synthétique des conseils pratiques relatifs aux modes d’analyse de contenu, aux conditions de scientificité de l’entretien auxquelles le chercheur doit être attentif, et à la rédaction du rapport de recherche. Dans l’annexe, nous retrouvons des indications pour l’élaboration d’un guide d’entretien. Le glossaire clôt l’ouvrage avec la définition d’un ensemble de notions essentielles pour la méthodologie de la recherche.

7Gérald Boutin mène des recherches dans les domaines de l’éducation et de la psychosociologie. Ce double ancrage disciplinaire est naturellement très présent dans L’entretien de recherche qualitatif. Nous le retrouvons d’abord dans l’approche psychosociale du processus de l’entretien. En témoignent les travaux cités, notamment sur les bases de la communication, les relations interpersonnelles, la psychologie de l’enfant et sur le développement psychosocial de l’adulte. La description du comportement cognitif, sentimental et décisionnel des enfants fait par exemple référence aux sciences de l’éducation.

8L’auteur accorde par ailleurs une importance particulière à la bonne connaissance des caractéristiques psychologiques des groupes sociaux interviewés et à la maîtrise des techniques de communication et des attitudes psychosociales. Il considère ces trois éléments comme indispensables à la bonne conduite de l’entretien. En outre, il regrette que ces aspects soient peu abordés dans des ouvrages portants sur les méthodologies de la recherche. En effet, les occulter lors du processus d’entretien de type qualitatif pourrait fausser les résultats. La mise en avant des dimensions psychologique, communicationnelle et psychosociale est originale et permet de distinguer cette contribution d’autres ouvrages sur la thématique de l’entretien, comme celui de Jean-Claude Kauffmann (2016) ou de Jean-Pierre Olivier de Sardan (2008), qui s’attardent davantage sur les dimensions épistémologique, conceptuelle et technique.

9L’entretien de recherche qualitatif est dédié aux étudiants de 2ème et 3ème cycles qui souhaitent découvrir cette méthode et aux chercheurs qui désirent l’approfondir. Les étudiants en sciences de l’information et de la communication qui souhaitent mobiliser la méthode de l’entretien qualitatif pour analyser les pratiques, les besoins et usages d’individus dans différents contextes trouveront, dans cette lecture, un appui théorique et méthodologique précieux. Parallèlement aux considérations théoriques, l’ouvrage propose des réponses pratiques aux questions que de jeunes chercheurs peuvent se poser : le type d’entretien à choisir, le nombre de personnes à interroger, le comportement à adopter vis-à-vis de l’enquêté, les techniques d’enregistrement de la conversation, les principes de l’analyse de contenu et enfin, la rédaction du rapport de recherche.

10L’ouvrage de Gérald Boutin rappelle combien l’entretien de recherche qualitatif est proche des SHS sur le plan humain. Comme l’illustre joliment la couverture du livre : deux arbres représentant des têtes humaines connectées entre elles par une nuée d’oiseaux, l’entretien de recherche est avant tout une rencontre et un dialogue qui réunit des personnes pour échanger des pensées, des idées, des représentations et des attitudes. Le chercheur ou le professionnel qui choisit cette voie est invité à interagir d’une façon humaine et naturelle, en exprimant de l’empathie, des émotions, en se préoccupant du sujet et en le considérant comme un collaborateur. Ces attitudes contrastent avec l’objectivité et l’impartialité des méthodologies quantitatives. Ainsi, le chercheur doit s’éloigner du rôle d’investigateur « insensible ». Il est invité à adopter la posture d’un scientifique empathique, naturel et éthique, que j’oserais appeler un chercheur tendre. Puisque la tendresse, comme le souligne Olga Tokarczuk (2019), permet de donner une individualité à tout ce qu’elle touche.

Haut de page

Bibliographie

KAUFMANN, Jean-Claude, 2016. L’entretien compréhensif, Paris, Armand Colin, 126 p.

OLIVIER DE SARDAN, Jean-Pierre, 2008. La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique, Louvain-La-Neuve, Academia-Bruylant, 368 p.

TOKARCZUK, Olga, 2019. Nobel Lecture by Olga Tokarczuk – Nobel Laureate in Literature 2018, Stockholm, The Nobel Foundation, 25 p. [En ligne]. Disponible sur : https://www.nobelprize.org/prizes/literature/2018/tokarczuk/104871-lecture-english/.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marcin Trzmielewski, « BOUTIN, Gérald, 2018. L’entretien de recherche qualitatif. Théorie et pratique »Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], 20 | 2020, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 20 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/rfsic/9678 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rfsic.9678

Haut de page

Auteur

Marcin Trzmielewski

Marcin Trzmielewski est doctorant en sciences de l’information, de la communication et de la documentation à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3. Son champ de recherche se cristallise autour de l’information-documentation et des thématiques relatives à l’information de santé. Il s’intéresse également aux activités informationnelles en contexte et à l’organisation des connaissances médicales. Intégré au sein du LERASS-CERIC, il prépare actuellement sa thèse : Informations et données en allergologie : vers un modèle d’organisation des connaissances pour la conception de dispositifs infocommunicationnels sous la direction de Céline Paganelli. Il fait également partie du groupe de travail sur l’Integrative Levels Classification.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue française des sciences de l’information et de la communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo SFSIC
  • Logo ICA
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search