Navigation – Plan du site

AccueilLa revueLigne éditoriale et procédure d’é...

Ligne éditoriale et procédure d’évaluation

Ligne éditoriale

Le Journal of Alpine Research|Revue de Géographie alpine est une revue internationale et pluridisciplinaire ; elle publie dans une des langues alpines (français, allemand, italien), en espagnol et toujours aussi en anglais des articles scientifiques inédits concernant les problématiques territoriales et environnementales sur l’Arc alpin et les montagnes d’Europe ; les autres montagnes du monde peuvent prendre place dans des numéros thématiques à orientation comparative.

Le comité de rédaction, international et pluridisciplinaire, veille à la qualité scientifique et au caractère novateur et inédit des publications.

Le Journal of Alpine Research|Revue de Géographie alpine est la propriété de l’Association pour la Diffusion de la Recherche Alpine.

Le Journal of Alpine Research|Revue de Géographie alpine est co-édité avec UGA Éditions.

Cette ligne éditoriale est définie en cohérence avec la revue Mountain Research and Development, qui publie des articles concernant les « montagnes du Sud » et selon une optique plus appliquée.

Le Journal of Alpine Research|Revue de Géographie alpine est l’organe de diffusion scientifique principal de la Convention Alpine.

La revue est depuis longtemps indexée sur les bases bibliographiques associées à l’INIST, en France et à l’étranger.

La revue est recensée par de nombreux organismes, détaillés ici.

L’intégralité des archives de la revue, dont la publication a été ininterrompue depuis 1913, est disponible gratuitement sur le site de la RGA et sur Persée (lien direct sur le site).

Soumission d’article ou de dossier (voir les indications aux auteur·es)

Le lectorat de la revue étant composé pour moitié au moins de lecteurs non français, les articles doivent tenir compte de la dimension internationale des thématiques étudiées.

Les auteur·es peuvent soumettre un article spontané, à publier dans la rubrique « Varia », qui reste ouverte en page d’accueil pendant toute l’année en cours. Les articles spontanés sont publiés dès que leur version finale est validée par le comité de rédaction.

Les propositions de dossier doivent être soumises au comité de rédaction au moins un an et demi avant publication. Elles doivent présenter le thème du dossier de manière détaillée et proposer une liste indicative d’auteur·es à solliciter.

Les appels à publication pour les dossiers à venir sont annoncés dans une rubrique propre sur le site de la revue ; les auteur·es intéressés sont invités à prendre connaissance du calendrier (appels à articles) et des règles de publication (indications aux auteur·es).

Les responsables de dossier participent aux travaux du comité de rédaction concernant le dossier qu’ils ont proposé.

Les auteur·es doivent proposer leur texte dans une des langues alpine (français, allemand, italien), en espagnol ou en anglais. L’article doit obligatoirement être traduit en anglais. Si la version originale est en anglais, la deuxième version sera une traduction dans une des langues de la revue. Ils peuvent en outre fournir leur article dans toute autre langue, cette version sera ajoutée aux deux versions imposées.

Dans la mesure où les textes doivent être traduits, il est instamment demandé aux auteur·es et responsables de dossier de prévoir soit une traduction soit un financement.

La rédaction s’engage à prendre connaissance des manuscrits et à informer son auteur de son acceptation ou refus à la procédure de soumission dans les trois mois.

Procédure d’évaluation

L’article est en premier lieu étudié par le comité de rédaction (dans le cas d’un article spontané) et/ou les responsables de dossiers thématiques (dans le cas d’un article intégré à un dossier), ainsi que les codirectrices qui jugent de sa conformité à la politique éditoriale, de son intérêt scientifique et de son format.

Les articles dépassant le seuil de 30 000 signes sont immédiatement renvoyés à leur auteur.

Si le texte est accepté en première lecture, il est expertisé de manière anonyme par au moins deux lecteurs critiques choisis par le Comité de rédaction et/ou les responsables de dossiers thématiques. Dans la mesure du possible, les lecteurs critiques sont extérieurs au comité de rédaction et extérieurs à l’institution de rattachement de l’auteur. Hors volonté contraire (cf. plus loin les possibilités de rencontre directe entre relecteurs et auteur·es), l’anonymat, tant de l’auteur que des expert·es, est préservé pendant toute la durée de l’évaluation.

Les lecteurs critiques disposent d’une grille précise d’évaluation (ce fichier est en annexe ci-dessous) ; il leur est demandé en outre de rédiger un avis global sur le texte et, s’ils le souhaitent, d’annoter le texte.

Les lecteurs critiques peuvent demander le rejet du texte, le rejet du texte avec proposition de nouvelle soumission, des modifications majeures (avec demande de relecture ou non), des modifications mineures, ou une acceptation immédiate à publication.

Les lecteurs critiques peuvent proposer à la revue de transmettre leur nom aux auteur·es. Si l’auteur en est d’accord, la revue peut alors mettre en lien lecteurs critiques et auteur·es pour permettre des échanges directs entre pairs, dans une perspective bienveillante et constructive.

Si les avis des expert·es sont contradictoires, le comité de rédaction et/ou les responsables de dossiers thématiques, accompagnés de la codirection se réservent la possibilité de solliciter un·e expert·e supplémentaire. En dernier lieu, le comité de rédaction décide du rejet définitif ou de l’acceptation de l’article.

Après réception des avis des expert·es, les membres du comité de rédaction et/oules responsables de dossier, accompagnés de la codirection en rédigent une synthèse de ces avis, qui est envoyée à l’auteur par la rédaction. Des révisions importantes peuvent alors être demandées. Le comité de rédaction et/ou les responsables de dossiers thématiques se réservent le droit de refuser le texte final si les révisions demandées n’ont pas été mises en œuvre.

Dispositif de Mentorat

Pourquoi le mentorat au JAR|RGA ?

Journal of Alpine Research | Revue de Géographie Alpine (JAR/RGA) souhaite participer à la diffusion d’une recherche de qualité, ouverte et gratuite. Elle est attachée à l’autonomie, à la pluralité et la dimension collective dans la recherche publique. 

Dans cet esprit, Journal of Alpine Research | Revue de Géographie Alpine souhaite proposer aux auteur·es intéressé·es un dispositif d’accompagnement dans le processus de publication. Il consiste à conseiller et soutenir les auteur·es, notamment les moins expérimenté·es, en proposant l’appui d’un·e mentor·e durant le processus de rédaction. Ce processus doit permettre de renforcer l’équité entre les chercheur·es, quel que soit leur niveau d’expérience ou de formation à l’écriture scientifique, afin de promouvoir des articles venant d’horizons variés et proposant des éclairages scientifiques de qualité sur les territoires de montagne. 

Comment fonctionne ce dispositif et comment en bénéficier ?

1. Les auteur·es qui souhaitent bénéficier de ce programme doivent fournir une proposition d’article (sous forme de résumé long d’environ 1000 mots ou de première version d’article) comportant les éléments suivants :

  • une explicitation de la pertinence de l’article par rapport aux objectifs du JAR|RGA ; 

  • une introduction qui motive l’article et expose la question de recherche ; 

  • un bref état de l’art permettant de situer le document proposé dans la littérature pertinente ;

  • une méthodologie (étude de cas / terrains, méthode de récolte et d’analyse des données) ;

  • les résultats ou résultats préliminaires ;

  • des éléments de discussion et/ou de conclusion.

Ce dispositif d’accompagnement peut être également proposé à certain.es auteur.es lors de la réception d’article dans le cadre d’appel thématique ou varia. 

2. Journal of Alpine Research | Revue de Géographie Alpine s’efforce de répondre à la demande en fonction de la disponibilité des mentor·es.

3. Le/la mentor·e accompagne l’auteur·e dans la réalisation de l’article pendant une période de 1 à 3 mois (maximum) et avec 2 ou 3 allers retours maximum.  Le mentorat peut revêtir différentes formes, suivant les besoins identifiés : échanges par courriel ou oraux, sur les méthodes, la revue de littérature, le recul par rapport à l’avancement de la réflexion, etc.

3.A l’issue du mentorat, l’article est finalisé et soumis à la revue par l’auteur·e et suit la procédure d’évaluation de la revue (https://journals.openedition.org/rga/759). 

 Journal of Alpine Research | Revue de Géographie s’engage uniquement à accompagner les auteur·es dans leur démarche de soumission d’article. Elle ne s’engage en aucun cas à publier les articles faisant l’objet d’un mentorat.

 En cas de publication, l’auteur·e s’engage à nommer le mentor·e dans les remerciements de son article. La revue publie un comité de mentor·e annuel. 

Qu’est-ce que ce dispositif apporte aux auteur·es ?

Il s’agit d’un dispositif visant à favoriser la connaissance de la revue et ses exigences quant à la publication scientifique. Il ne se substitue pas aux formations dispensées sur l’écriture et la communication scientifique, par exemple celles proposées par certaines écoles doctorales. 

Quelques références méthodologiques conseillées à lire au préalable

- Garnier S. & Savage A.D., 2018.– Rédiger un texte académique en français : règles grammaticales, règles d’usage, exercices d’entraînement corrigés, Paris, Éditions Ophrys.

- Lindsay, D., Poindron, P., 2011.– Guide de rédaction scientifique. Versailles, Éditions Quæ. DOI :https://doi.org/10.3917/quae.linds.2011.01

- Livian Y.-F. & Laurini R., 2018.– Réussir son mémoire de master ou sa thèse : guide pour les étudiants étrangers, Meylan, Campus ouvert. 

Contact : Olivier Vallade et Marie-Christine Fourny

Rôle du responsable de dossier

Les responsables doivent présenter un projet écrit précisant la thématique, les auteurs envisagés. Chaque dossier est co-porté par des responsables dont les institutions de rattachement relèvent de pays différents.

Après acceptation par le comité de rédaction, les responsables travaillent en étroite collaboration avec un membre de la codirection, les secrétaires de rédaction et de publication. Ils doivent :

  • rédiger un appel à articles en collaboration avec la rédaction ;

  • assister à une réunion au moins du comité ;

  • informer les auteurs du calendrier de remise et d’expertise des textes ;

  • transmettre les règles de publications ;

  • informer les auteurs de la nécessité de traduire leur article ou de disposer d’un financement pour la traduction

  • avec le membre de la codirection qui les accompagnent, étudier les résumés, sélectionner ceux retenus, rédiger des reccommandations de fond à destination des auteurs et les transmettre à la rédaction qui se charge du contact avec les auteurs ;

  • avec le membre de la codirection qui les accompagnent, étudier les articles reçus et identifier 2 à 3 lecteurs critiques par article que la rédaction puisse contacter ;

  • assister la rédaction dans le travail de suivi des modifications et de corrections finales.

  • rédiger et fournir la préface au dossier, ainsi que l’image d’introduction au numéro thématique. La préface est strictement limitée à 15-20 000 signes et doit être fournie en deux langues dont une version en anglais.

Principes déontologiques

Le comité de rédaction souhaite affirmer quelques règles de déontologie sur lesquels il se veut particulièrement vigilant et exigeant :

  • vigilance face au plagiat ou aux publications multiples ;

  • hors volonté contraire, respect de l’anonymat intégral de l’auteur et des évaluateurs pendant tout le processus d’évaluation ;

  • exigence de qualité rédactionnelle ;

  • pluralisme, ouverture, curiosité, rigueur dans le choix des thèmes ;

  • exigence scientifique.

Contacts pour publier dans le JAR|RGA

  • Articles scientifiques concernant les dossiers thématiques : les personnes à qui adresser vos propositions d’articles sont indiquées dans les appels à articles publiés sur le site de la revue et sur Calenda

  • Articles scientifiques spontanés hors dossiers thématiques (Varia) : Olivier Vallade, Domique Baud et Coralie Mounet.

NB : Voir dans les indications aux auteur·es la politique éditoriale propre à ces rubriques.

Document annexe

Haut de page

Actualités


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search