Navigation – Plan du site

Les nouveaux Länder, trente ans après la réunification, une nouvelle géographie ?

L’objet de ce numéro de la RGE est de faire le point sur les évolutions de la géographie des nouveaux Länder depuis la réunification. Les changements économiques et sociaux très brutaux qui se sont produits dans les années qui ont suivi la réunification, ont entrainé des recompositions spatiales plus ou moins atténuées par la suite. Le déclin démographique des années 1990 se prolonge jusqu’à aujourd’hui ; mais certains territoires ont connu depuis le milieu des années 2000 un renouveau relatif, en lien avec de nouvelles dynamiques économiques. La modernisation des infrastructures de transport, la rénovation urbaine et la réhabilitation des anciennes régions minières ont transformé l’organisation de l’espace et les paysages des régions urbaines et industrielles qui ont accueilli de nouveaux investissements. La privatisation de l’agriculture, les nouveaux investissements dans les énergies renouvelables ont aussi profondément transformé les paysages des campagnes, de plus en plus soumis à la concurrence entre différents usages qui peuvent donner lieu à des conflits. Ces transformations ont eu une forte influence sur la société ; ce qui se traduit par une géographie politique différente de celle de l’ouest de l’Allemagne.

La géographie des nouveaux Länder a donc beaucoup évolué depuis 1990 et elle continue à changer. Dans quelle mesure ces changements vont-ils dans le sens d’une atténuation, ou au contraire d’une accentuation des disparités spatiales, non seulement à l’intérieur des nouveaux Länder, mais aussi par rapport à l’ouest de l’Allemagne ? Les propositions de contributions à ce numéro peuvent concerner tous les aspects de la géographie des nouveaux Länder, y compris dans une dimension comparative avec l’ouest de l’Allemagne, à condition qu’ils s’inscrivent dans une analyse des évolutions sur l’ensemble de la période depuis la réunification allemande. Elles peuvent porter de préférence sur l’ensemble des nouveaux Länder ; mais elles peuvent aussi être centrées sur un territoire beaucoup plus restreint (par exemple, une ville, une région particulière, un Land, à condition que les évolutions présentées soient replacées dans le contexte de l’ensemble des nouveaux Länder). Sont particulièrement attendues des contributions sur l’évolution du peuplement, de la géographie politique, des paysages urbains et des campagnes, sur les dynamiques économiques et sur l’évolution des disparités sociales et spatiales. Toute proposition de contribution portant sur l’évolution des nouveaux Länder depuis la réunification sera examinée.

Contact : michel.deshaies@univ-lorraine.fr

Date limite pour le dépôt des articles : 1er oct. 2019.

  • OpenEdition Journals