Navigation – Plan du site

Science de la nature, science du langage et science des artefacts dans Le Style de Semper, ou convergences entre art et nature hier et aujourd’hui

Céline Trautmann-Waller
p. 159-169

Résumés

L’œuvre de Semper a pu être considérée comme représentative du milieu du xixe siècle qui partage avec le tournant 1800 plus d’un paradigme et s’inscrit, certes, dans sa continuité, mais le transforme aussi d’une manière qui peut rester imperceptible. La théorie des formes qui sous-tend l’approche sempérienne des arts décoratifs, et qui englobe les formes produites par la nature et celles produites par la culture, renouvelle les tentatives entreprises autour de 1800 pour interroger la frontière entre nature et culture. Comme bien d’autres réflexions de l’époque, elle est marquée par des transferts importants entre différentes sciences. Partant des développements sur le rapport entre formes de l’art, formes naturelles et langage contenus dans Le Style et dans d’autres textes de Semper, il s’agit ici d’étudier leur rapport à une certaine “vulgate” de l’époque alliant morphologie et références à la “grammaire”, mais aussi leur originalité, notamment dans la recherche de convergences entre art et nature. Nous nous demandons pour finir dans quelle mesure celle-ci peut expliquer la (re)découverte répétée de Semper et sa résonance avec les pensées actuelles du design, de la matérialité et de l’objet.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Science des artefacts et sciences de la nature
Science des artefacts et sciences du langage
Convergences entre art et nature
Résonances actuelles : design, matérialité, objets

Aperçu du texte

Les recherches sur l’histoire intellectuelle germanique, qui se sont beaucoup concentrées depuis un certain temps sur les deux ou trois décennies précédant et suivant 1800, ont un peu perdu de vue cette période de rupture qui est celle du milieu du xixe siècle et la question des effets de la crise provoquée par l’échec cuisant de la révolution de 1848 sur la vie intellectuelle et scientifique. Le parcours biographique de Semper, qui participa au soulèvement à Dresde et dut s’exiler ensuite à Londres, y incite sans doute plus que d’autres et c’est à juste titre qu’il a été considéré comme représentatif de ce moment 1850.

Le Style de Semper s’ouvre sur le constat d’une « crise » dans le domaine des arts et sur deux interprétations possibles de cette dernière : il est possible d’y voir selon lui soit le signe d’un déclin général dû à des causes sociales profondes, soit une confusion dans le domaine des arts produite de manière temporaire par un contexte général par ailleurs très sain. P...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Trautmann-Waller, « Science de la nature, science du langage et science des artefacts dans Le Style de Semper, ou convergences entre art et nature hier et aujourd’hui », Revue germanique internationale, 26 | 2017, 159-169.

Référence électronique

Céline Trautmann-Waller, « Science de la nature, science du langage et science des artefacts dans Le Style de Semper, ou convergences entre art et nature hier et aujourd’hui », Revue germanique internationale [En ligne], 26 | 2017, mis en ligne le 27 décembre 2020, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/rgi/1689 ; DOI : 10.4000/rgi.1689

Haut de page

Auteur

Céline Trautmann-Waller

Celine Trautmann-Waller est germaniste, elle enseigne à l’université Sorbonne nouvelle-Paris 3.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals