Navigation – Plan du site

« Séparer la vie à l’intérieur de la vie à l’extérieur ». Gottfried Semper et sa notion de Raum

Sigrid de Jong
Traduction de Isabelle Kalinowski
p. 171-186

Résumés

Les idées de Gottfried Semper relatives à l’espace (Raum) ont le plus souvent été étudiées jusqu’ici à partir d’un unique présupposé : l’architecte voyait dans le « puissant art de l’espace » « l’avenir de l’architecture ». On a vu en lui un précurseur des théories allemandes de la fin du xixe siècle. L’objectif de cet article est de montrer que les textes de Semper sur l’espace possèdent une signification plus large et plus diversifiée. Leur importance tient notamment aux interprétations qu’ils proposent de la différence entre espace extérieur et espace intérieur. On étudiera la manière dont Semper se situe par rapport aux théories françaises de la fin du xviiie siècle qui thématisent les différences entre espaces intérieur et extérieur et les effets du premier et du second sur le spectateur. On rapprochera ensuite les conceptions de Semper des théories allemandes de la fin du xviiie siècle. L’analyse des textes de Semper sur l’espace intérieur et extérieur à la lumière de théories antérieures et postérieures peut déboucher sur une interprétation nouvelle de son approche originale de l’espace comme résultat d’une clôture.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Séduction, théâtralité et mouvement
La « fluidité » spatiale et l’architecture « créatrice d’espace »
De la « division de l’espace » au « puissant art de l’espace »
Transformer la clôture en une compréhension de l’espace

Aperçu du texte

« C’est là que réside son avenir et l’avenir de l’architecture en général », déclarait Gottfried Semper au sujet du « puissant art de l’espace » dans sa conférence Über Baustile [Sur les styles de construction], prononcée à Zurich en 1869. Cette phrase énigmatique a été jugée visionnaire et certains chercheurs ont vu dans ces remarques l’annonce de théories allemandes postérieures de l’architecture comme créatrice d’espace ; elles auraient préfiguré les idées modernistes de l’espace développées plus tard dans le design architectural. En examinant de plus près comment Semper appréhende l’« espace » (Raum) dans cette conférence et dans Der Stil (1860-1863), on peut repérer des éléments qui se rattachent plutôt à la pensée de l’espace du xviiie siècle. Dans cet article, je me propose d’examiner ces liens entre les idées de Semper sur l’« espace » en architecture et la pensée du xviiie siècle et de montrer en quoi elles diffèrent des théories allemandes de l’espace de la fin du xixe siè...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sigrid de Jong, « « Séparer la vie à l’intérieur de la vie à l’extérieur ». Gottfried Semper et sa notion de Raum », Revue germanique internationale, 26 | 2017, 171-186.

Référence électronique

Sigrid de Jong, « « Séparer la vie à l’intérieur de la vie à l’extérieur ». Gottfried Semper et sa notion de Raum », Revue germanique internationale [En ligne], 26 | 2017, mis en ligne le 27 décembre 2020, consulté le 25 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/rgi/1690 ; DOI : 10.4000/rgi.1690

Haut de page

Auteur

Sigrid de Jong

Sigrid De Jong est historienne de l’architecture, elle enseigne à l’université de Leiden (Pays-Bas).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals