Navigation – Plan du site
Articles

« Kollege Bing »

Carole Maigné
p. 125-141

Résumés

La KBW est un laboratoire, Gertrud Bing en est son « ingénieur » : le masculin signe ici la reconnaissance de Warburg lui-même envers avec son assistante qui deviendra directrice de l’institut Warburg à Londres. « Kollege Bing » est une figure clé de la bibliothèque, de la survie et de la diffusion des idées warburgiennes, un rôle qu’elle partage avec Saxl, sans être reconnu à sa juste mesure. Elle est aussi, et c’est l’objet de cette contribution, une exégète de Warburg, ce que manifeste ses papiers conservés aux Archives de l’Institut. Bing y propose une lecture au plus près des inventions linguistiques de Warburg, « clé de ses idées générales » : l’inventivité du langage warburgien rendant seule possible la restitution de la force énergétique de l’image et de son inscription dans un geste. En elle réside aussi la possibilité de faire entendre les voix tues, présentes à même les images, ce que Bing s’efforce de faire à son tour en revenant sur les écrits mais aussi la voix de Warburg.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

L’effacement de soi ?
Kollege Bing
Les textes sur Warburg et le manuscrit inachevé de sa biographie

Aperçu du texte

« Fräulein Bing », « Fräulein Dr Bing », « Bing, Bingia, Bingio, Bingius », « Collega Bing », « Kollege Bing », « Herr Bingius ! », « Der Ingenieur Bing », mais aussi « Bingiothek » et « Cicerone » : l’importance croissante de Gertrud Bing au sein de la KBW se lit dans les dénominations dont Warburg l’affuble, de la jeune femme docteur en philosophie, embauchée comme bibliothécaire, à l’assistante et enfin au « collègue » de Warburg, le masculin signant la reconnaissance du mentor. Dans le Journal romain, « Kollege Bing » dialogue avec Aby Warburg, gagnant au fil des pages en indépendance et en audace intellectuelle. Dans une lettre de juillet 1929 envoyée à son frère Max, au retour de ce voyage en Italie, Warburg insiste sur la finesse de celle qui lui permet, dit-il, de « mettre de l’ordre dans ses bagages, qu’il avait jetés pêle-mêle devant la porte de la clinique de Kreuzlingen ». Bing est un « assistant idéal en mesure d’assumer n’importe quelle tâche entrant dans le cadre de l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carole Maigné, « « Kollege Bing » », Revue germanique internationale, 28 | 2018, 125-141.

Référence électronique

Carole Maigné, « « Kollege Bing » », Revue germanique internationale [En ligne], 28 | 2018, mis en ligne le 27 décembre 2021, consulté le 23 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/rgi/1967 ; DOI : 10.4000/rgi.1967

Haut de page

Auteur

Carole Maigné

Professeure ordinaire de philosophie, Université de Lausanne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals