Navigation – Plan du site
Articles

Migrations, circulation et hybridation des idées. LIconologie de Warburg à Klibansky

Maud Hagelstein
p. 143-158

Résumés

On partira ici de l’hypothèse selon laquelle Klibansky est un « iconologue des concepts » (plutôt que seulement un historien des idées). Cette hypothèse exploratoire présente un double intérêt. En premier lieu, elle permet de sortir de l’opposition trop frontale du mot et de l’image, qui sont incontestablement des entités symboliques différentes en leur nature, mais qui peuvent aussi avoir parfois des « comportements » communs. En second lieu, cette hypothèse parait avoir comme avantage de se concentrer sur les aspects les plus dynamiques de l’iconologie. Prise de la sorte, la méthode iconologique prendrait tout son sens critique : elle ne se définirait pas dans sa capacité à expliquer définitivement (et donc à fixer) des entités visuelles, mais plutôt dans sa capacité à décrire des mouvements, des échanges et des retournements (quels que soient les symboles sur lesquels elle porte). Autrement dit, les concepts pourraient faire l’objet d’une iconologie spécifique, pour la raison qu’ils se soumettent à leur tour aux mouvements de la culture : migration – circulation – hybridation. Prise en ce sens, l’œuvre de Klibansky indique une voie alternative pour l’iconologie, qui se définirait non pas à la faveur de ses objets, mais en tant que méthode attachée à décrire des effets de transformation dans les motifs.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Klibansky, iconologue des concepts
Migrations
Circulation
Hybridation
Application : Saturne

Aperçu du texte

S’il est le démon de la paresse et de la mélancolie rongeuse et stérile, Saturne est d’autre part le génie de la réflexion et de la profondeur intellectuelle, de l’intelligence et de la contemplation. Cette bipolarité, propre aux astres eux-mêmes, qui avait justement été reconnue et clairement exprimée dans le système astrologique, ouvre maintenant la voie au libre arbitre de l’homme (Ernst Cassirer).

Klibansky, iconologue des concepts

Raymond Klibansky est un philosophe et théoricien de la culture, né à Paris en 1905 dans une famille juive, scolarisé et établi en Allemagne dès le début de la Première Guerre mondiale, exilé à Londres dans les années 1930, et finalement installé à Montréal en 1946, où il est mort à 99 ans, le 5 août 2005. Klibansky est – comme on le dit familièrement – un personnage historique. Il fut le témoin privilégié et l’un des plus fins observateurs de l’histoire intellectuelle européenne, déchirée par deux guerres, dans un vingtième siècle extrêmement tendu. Il...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maud Hagelstein, « Migrations, circulation et hybridation des idées. LIconologie de Warburg à Klibansky », Revue germanique internationale, 28 | 2018, 143-158.

Référence électronique

Maud Hagelstein, « Migrations, circulation et hybridation des idées. LIconologie de Warburg à Klibansky », Revue germanique internationale [En ligne], 28 | 2018, mis en ligne le 27 décembre 2021, consulté le 23 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/rgi/1975 ; DOI : 10.4000/rgi.1975

Haut de page

Auteur

Maud Hagelstein

Chercheuse qualifiée du FRS-FNRS, Département de philosophie, Université de Liège

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals