Navigation – Plan du site

Perspectives chinoises contemporaines dans un contexte transculturel

Yingying Xiao
p. 5-9

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2022.

Aperçu du texte

Il semble que, la Chine et l’Allemagne se découvrent respectivement assez tard par rapport à la découverte de leurs proches voisins, le Japon et la France. Les rencontres entre la culture chinoise et allemande passèrent d’abord par des relais. Les premières traductions chinoises de la littérature et de la philosophie allemandes avaient, plus ou moins, un rapport avec le Japon : de 1898 à 1900, à l’école des langues orientales de Shanghai – créée en 1898 par Luo Zhenyu (1866‑1940), un lettré chinois qui faisait traduire beaucoup de livres d’agronomie japonais –, le théoricien de la littérature Wang Guowei (1877‑1927) a appris le japonais et l’anglais et a été inspiré par Taoka Reiun (1870‑1912, 田岡嶺雲) et Fujita Toyohachi (1869‑1929, 藤田豊八), deux sinologues japonais qui étaient passionnés de philosophie allemande. Cette expérience permet à Wang d’explorer en profondeur Kant et Schopenhauer, la pensée de ce dernier l’incitant à écrire son important livre de critique littéraire Renjian Ci...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yingying Xiao, « Perspectives chinoises contemporaines dans un contexte transculturel », Revue germanique internationale, 29 | 2019, 5-9.

Référence électronique

Yingying Xiao, « Perspectives chinoises contemporaines dans un contexte transculturel », Revue germanique internationale [En ligne], 29 | 2019, mis en ligne le 15 mai 2022, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rgi/2089 ; DOI : 10.4000/rgi.2089

Haut de page

Auteur

Yingying Xiao

Xiao Yingying, maître de conférences de littérature comparée à l’université normale de Nanjing.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals