Navigation – Plan du site
Aspects des études allemandes en Chine

« Palimpseste » de Kracauer : Montage, réalité et écriture historique. Relire Théorie du film : La rédemption de la réalité matérielle

Sun Bai
Traduction de Huang Xunmi et Song Ge
p. 127-148

Résumés

Théorie du film : La rédemption de la réalité matérielle, de Kracauer, est un ouvrage d’une lecture ardue ; son « réalisme naïf » superficiel dissimule des problèmes bien plus compliqués derrière le texte. En suivant une lecture « palimpsestique » telle que proposée par Miriam Hansen et qui est aussi une méthodologie de réécriture, cet article interprète Théorie du film à travers deux lectures transtextuelles, verticale et horizontale : la première réexamine les écrits de Kracauer à partir de « La Photographie » (Die Photographie) en 1927 jusqu’à L’histoire : Les avant-dernières choses ; la deuxième, basée sur le travail existant des chercheurs dont Hansen, s’inspire des critiques cinématographiques de Deleuze et de Žižek. La difficulté chez Kracauer réside dans l’instabilité de sa notion de « réalité », notamment quand il considère le film comme une rédemption de la réalité matérielle à partir de l’histoire détruite. Mais dans la perspective du médium, il n’arrive pas à supprimer les caractéristiques structuralistes de la réalité marquée par le montage ; sa propre pensée, « côte à côte » ou en « juxtaposition », représente cette spécificité ontologique du film qui constitue une façon d’écrire l’histoire propre à Kracauer.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit du chinois par Xunmi Huang et Ge Song
Relu par David Rosset et Xiao Yingying

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2022.

Plan

I
II
III

Aperçu du texte

I

Jusqu’à aujourd’hui, l’œuvre de Siegfried Kracauer, Théorie du film. La rédemption de la réalité matérielle (nommé ci-après Théorie du film), occupe toujours une place très paradoxale dans l’histoire de la théorie du cinéma. D’un côté, elle est considérée depuis longtemps comme un grand classique, un chef-d’œuvre incontournable pour tous ceux qui étudient le cinéma ; d’un autre côté, elle impressionne autant qu’elle décourage ses lecteurs, les poussant à prendre leurs distances. L’œuvre a été maintes fois lue et relue, mais rares sont ceux qui parviennent à la comprendre. Les théories du « flux de la vie matérielle », de la « caméra-réalité » et du « frémissement des feuilles sous l’action du vent » sont déjà bien connues, mais il est difficile de définir précisément la notion de « réalité » selon Kracauer, car elle est soit classée à la légère dans le « réalisme », soit considérée de manière hâtive comme une conception incohérente et lacunaire devenue obsolète. Il semble que le de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sun Bai, « « Palimpseste » de Kracauer : Montage, réalité et écriture historique. Relire Théorie du film : La rédemption de la réalité matérielle », Revue germanique internationale, 29 | 2019, 127-148.

Référence électronique

Sun Bai, « « Palimpseste » de Kracauer : Montage, réalité et écriture historique. Relire Théorie du film : La rédemption de la réalité matérielle », Revue germanique internationale [En ligne], 29 | 2019, mis en ligne le 15 mai 2022, consulté le 14 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rgi/2167 ; DOI : 10.4000/rgi.2167

Haut de page

Auteur

Sun Bai

Maître de conférences à l’université Renmin de Chine.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals