Navigation – Plan du site
Aspects des études allemandes en Chine

La réforme bachelardienne de la théorie kantienne de la connaissance

Zhenzhen Guo
p. 149-159

Résumés

En tant que témoin des grandes découvertes scientifiques de la première moitié du xxe siècle, Gaston Bachelard a perçu les limites et les déterminations historiques de la théorie kantienne de la connaissance, qui entraînent sa rigidité, sa fermeture et son impuissance à rendre compte de la rationalité scientifique en évolution constante. Bachelard a tenté ensuite d’élaborer une nouvelle philosophie rationaliste, qu’il nommait le « non-kantisme », en généralisant les catégories et les principes que Kant avait établis autrefois comme conditions immuables de la connaissance.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2022.

Plan

La théorie kantienne de la connaissance
Le projet bachelardien : l’assouplissement du Kantisme
Dialectisation des concepts de l’entendement et éclatement des cadres

Aperçu du texte

L’épistémologie du philosophe français Gaston Bachelard n’est sans doute plus à la mode dans son pays natal et reste malheureusement presque inconnue dans le monde.

Elle s’oppose à la partie la plus connue de la philosophie française contemporaine en Chine, représentée par les philosophies de la différence, et nous conduit finalement à une nouvelle philosophie rationaliste étroitement liée à la science contemporaine, notamment aux grandes découvertes scientifiques de la première moitié du xxe siècle. Si cette épistémologie, marquée par sa recherche des invariants au sein de la science contemporaine, nous semble importante, c’est parce que les philosophies irrationalistes de la différence ne nous expliquent pas toujours pourquoi la culture occidentale, malgré toutes les observations qu’on a pu faire sur son déclin, continue de tracer son chemin avec ses technologies de plus en plus raffinées et ses perceptions du monde de plus en plus approfondies. Foucault et Kuhn ont insisté respect...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zhenzhen Guo, « La réforme bachelardienne de la théorie kantienne de la connaissance », Revue germanique internationale, 29 | 2019, 149-159.

Référence électronique

Zhenzhen Guo, « La réforme bachelardienne de la théorie kantienne de la connaissance », Revue germanique internationale [En ligne], 29 | 2019, mis en ligne le 15 mai 2022, consulté le 14 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rgi/2184 ; DOI : 10.4000/rgi.2184

Haut de page

Auteur

Zhenzhen Guo

Guo Zhenzhen, docteur en philosophie, chercheuse postdoctorale à l’université Tsinghua.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS éditions
  • Logo École Normale Supérieure -(ENS)
  • OpenEdition Journals