Pour citer cet article

Référence électronique

Nicole Edelman, « Philippe ARTIÈRES, Le livre des vies coupables. Autobiographies de criminels (1896-1909), Histoire, Paris, Éditions Albin Michel, 2000, 425 p. », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 22 | 2001, mis en ligne le 28 juin 2005, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/rh19/269