Navigation – Plan du site
Le XIXe siècle vu d’ailleurs

Écrire l’histoire du Québec au XIXe siècle

Dany Fougères
p. 149-151

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Au Québec, la pratique historienne francophone n’acquiert son statut de discipline universitaire distincte et autonome (à l’intérieur du champ des sciences humaines et des lettres) qu’à la fin des années 1940, avec la création de l’Institut d’histoire de l’Université de Montréal, de l’Institut d’histoire et de géographie de l’Université Laval et de l’Institut d’histoire de l’Amérique française. Dès lors, les bouleversements politiques d’un peuple d’origine française au cœur d’une Amérique anglo-saxonne deviennent le fil d’Ariane d’une histoire qui se professionnalise : le peuplement français, suivi de la Conquête anglaise, les Rébellions de 1837-1838 puis l’adoption de la Confédération canadienne de 1867, les luttes des francophones dans les nouvelles provinces canadiennes en formation dans l’Ouest, les crises successives anti-conscriptionnistes de 1917 et de 1942… Survivance d’un peuple arraché à sa mère Patrie, recherche identitaire, affirmation nationale, toutes sont considérées ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dany Fougères, « Écrire l’histoire du Québec au XIXe siècle », Revue d'histoire du XIXe siècle, 55 | 2017, 149-151.

Référence électronique

Dany Fougères, « Écrire l’histoire du Québec au XIXe siècle », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 55 | 2017, mis en ligne le 02 décembre 2019, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/rh19/5337 ; DOI : 10.4000/rh19.5337

Haut de page

Auteur

Dany Fougères

Dany Fougères est professeur d’histoire à l’université du Québec à Montréal.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page