Navigation – Plan du site
Le XIXe siècle vu d’ailleurs

L’histoire de la violence et l’Empire britannique en Inde

Callie Wilkinson
Traduction de Laurent Bury
p. 129-131

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Bien que l’histoire impériale soit saturée de violence, celle-ci a rarement fait l’objet exclusif d’une analyse historique, jusque tout récemment. Quand Duncan Bell reprocha à John Darwin de ne pas assez s’intéresser à la violence de l’impérialisme dans un ouvrage très admiré, The Empire Project, Darwin eut une réaction révélatrice : « Dire que la violence a joué un rôle central dans l’histoire impériale britannique, ce n’est pas ajouter grand-chose à la somme de nos connaissances ». Selon cette logique, la violence de l’impérialisme va tellement de soi qu’elle risque de devenir banale. Pourtant, comme Darwin l’admettait, il est possible d’aborder le sujet de manière plus productive intellectuellement, en analysant les formes spécifiques que la violence impériale tendait à prendre, au lieu d’en signaler simplement l’existence. Des études récentes s’appuient sur l’idée que toute conception de la violence légitime est propre à un moment historique spécifique et conditionnée par une cu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Callie Wilkinson, « L’histoire de la violence et l’Empire britannique en Inde », Revue d'histoire du XIXe siècle, 56 | 2018, 129-131.

Référence électronique

Callie Wilkinson, « L’histoire de la violence et l’Empire britannique en Inde », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 56 | 2018, mis en ligne le 15 octobre 2020, consulté le 12 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rh19/5513 ; DOI : 10.4000/rh19.5513

Haut de page

Auteur

Callie Wilkinson

Callie Wilkinson est docteure en Histoire à l’université de Cambridge

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page