Navigation – Plan du site
Le XIXe siècle vu d’ailleurs

Les résistances des marins indiens

Justine Cousin
p. 140-142

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Au début du XXe siècle, les marins travaillant sur les navires à vapeur britanniques sont généralement caractérisés par leur militantisme et leur résistance vis-à-vis de leurs employeurs et des autorités politiques, comme le souligne l’historien indien Gopalan Balachandran. Au sein de cette population, les marins coloniaux sont engagés de manière croissante à bord de ces navires à partir du milieu du XIXe siècle. Les supérieurs blancs exercent alors une discipline de fer sur cette main-d’œuvre à moindre coût, obéissante, qui travaille dans des conditions difficiles telles que dans la salle des machines extrêmement bruyante et dangereuse avec une chaleur étouffante, dans le service hôtelier et ses horaires à rallonge ou bien encore sur le pont sous la chaleur tropicale et le danger des éléments extérieurs. Les Indiens – aussi appelés lascars – forment le plus gros contingent de ces marins de couleur, atteignant, avec plus de 50 000 hommes en 1938, plus du quart de la totalité des mar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Justine Cousin, « Les résistances des marins indiens », Revue d'histoire du XIXe siècle, 56 | 2018, 140-142.

Référence électronique

Justine Cousin, « Les résistances des marins indiens », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 56 | 2018, mis en ligne le 15 octobre 2020, consulté le 19 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/rh19/5555 ; DOI : 10.4000/rh19.5555

Haut de page

Auteur

Justine Cousin

Justine Cousin prépare une thèse sur les marins de couleur employés par les compagnies maritimes impériales britanniques (1860-1960) à Sorbonne Université

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page