Navigation – Plan du site

AccueilRevue d'histoire du XIXe siècle60DossierL’humanitaire spectacle ? La pres...

Dossier

L’humanitaire spectacle ? La presse et le reportage de souffrance durant les sièges de Paris

The humanitarian show ? The press and the report of suffering during the sieges of Paris
Die humanitäre Show ? Presse und Reportage über das Leiden während der Belagerung von Paris
Bertrand Taithe
p. 177-190

Résumés

Cet article se penche sur la représentation de la souffrance comme enjeu politique et symbolique du siège de Paris. Partant de travaux plus anciens, il se propose de mettre en perspective le rôle du journalisme et de l’ambulance de la Presse dans la communication de l’humanitaire naissant et son rôle heuristique dans la compréhension de la guerre moderne. Cet article se penche sur la mise en récit des souffrances physiques et morales durant les sièges de Paris et sur l’interprétation des gestes et pratiques humanitaires. L’interprétation de la guerre par la souffrance contribua à une mémorialisation doloriste de l’Année terrible.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les Ambulances de la presse
Le siège mis en scène à travers l’humanitaire
Le registre guerrier de l’humanitaire
Les souffrances des défaites

Aperçu du début du texte

La littérature scientifique, depuis les travaux de Luc Boltanski et de Lili Chouliaraki, attribue au spectacle de la souffrance une des origines problématiques de l’humanitaire moderne. Pour les sociologues, la souffrance, en contraste avec la douleur, n’existerait que sous sa forme narrative. Paul Ricoeur définit ainsi le concept : « Le terme souffrance [renvoie] à des affects ouverts sur la réflexivité, le langage, le rapport à soi, le rapport à autrui, le rapport au sens, au questionnement. » Du fait de sa mise en récit social, la souffrance est un objet partagé et l’humanitaire en ferait le fondement de son action. Cet article part donc de ces prémisses pour en explorer les facettes en 1870-1871, analyser les médiateurs de ces affects et la manière dont la presse, en particulier, chercha à donner du sens à la souffrance et aux réponses humanitaires durant les deux sièges de Paris. Il s’agira de noter la distinction profonde entre les actes humanitaires durant la guerre nationale...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bertrand Taithe, « L’humanitaire spectacle ? La presse et le reportage de souffrance durant les sièges de Paris », Revue d'histoire du XIXe siècle, 60 | 2020, 177-190.

Référence électronique

Bertrand Taithe, « L’humanitaire spectacle ? La presse et le reportage de souffrance durant les sièges de Paris », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 60 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 20 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/rh19/6898 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.6898

Haut de page

Auteur

Bertrand Taithe

Bertrand Taithe est professeur d’histoire culturelle à l’Université de Manchester et directeur de l’Institut d’études humanitaires
Humanitarian and Conflict Response Institute [www.hcri.ac.uk]

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search