Navigation – Plan du site

AccueilRevue d'histoire du XIXe siècle62Dossier AncêtresLa fabrique d’une ancestralité pr...

Dossier Ancêtres

La fabrique d’une ancestralité préhistorique et spiritualiste en France : Jacques Boucher de Perthes (1849 à 1868)

The formation of a spiritualist and prehistoric ancestry in France : Jacques Boucher de Perthes (1849-1868)
Die Entstehung einer spiritualistischen und prähistorischen Ahnenforschung in Frankreich: Jacques Boucher de Perthes (1849-1868)
Fanny Defrance-Jublot
p. 23-43

Résumés

Autour de 1859, la reconnaissance des travaux de Jacques Boucher de Perthes engage un bouleversement du regard porté sur les ancêtres les plus lointains. Leurs traces ne proviennent plus de textes sacrés ou antiques, mais d’industries lithiques et d’ossements retirés des sols de carrières, de tranchées d’où les excavent des géologues, paléontologues et archéologues. Ceux-ci puisent dans leurs univers mentaux pour dresser le portrait d’une humanité devenue « fossile ». Jacques Boucher de Perthes, qui défend après d’autres chercheurs la coexistence d’animaux disparus et de vestiges d’origine humaine dans les anciennes couches géologiques, mêle intimement ses observations stratigraphiques à son spiritualisme singulier, alimentant la prégnance de la question religieuse dans les débats qui marquent la première archéologie préhistorique. « L’archéogéologie » de Jacques Boucher de Perthes puise de nombreuses références dans la Bible, en partie pour rassurer les inquiets (démontrer que ses recherches ne contredisent pas les dogmes), orientant dans une large mesure la description d’êtres d’abord considérés comme préadamiques, puis ancêtres antédiluviens, déshérités par le péché originel, qui prouvent néanmoins leur humanité par leurs aptitudes industrielles, artistiques et leurs soucis religieux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Jacques Boucher de Perthes, archéologue spiritualiste d’esprit indépendant
La fabrique d’une humanité antédiluvienne ambivalente
Les rapports entre orthodoxie et validation des découvertes
Les soutiens catholiques de Jacques Boucher de Perthes

Aperçu du début du texte

Si la pratique de la fouille archéologique dans le premier xixe siècle provoque parfois chez ses observateurs ou chez les terrassiers embauchés et leurs familles un certain malaise, c’est que la démarche de vouloir remonter les ancêtres à la surface suscite des interrogations, tant il renvoie à une sorte d’acte sacrilège. Plusieurs conjointes de terrassiers qui excavent dans les carrières d’Abbeville pour le compte du président de la Société d’émulation, Jacques Boucher de Perthes (1788-1868), viennent le trouver pour exprimer « leurs craintes, en priant de ne plus employer leurs maris à ces sortes d’explorations ». L’essor triomphant de la géologie et de la paléontologie bouleverse, progressivement mais en profondeur, la fabrique de l’ancestralité occidentale qui reposait auparavant principalement sur les sources antiques et bibliques. Les archéologues constituent au xixe siècle de nouveaux intercesseurs qui « ressuscitent des mondes enfouis et font marcher les morts ». L’idée de m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fanny Defrance-Jublot, « La fabrique d’une ancestralité préhistorique et spiritualiste en France : Jacques Boucher de Perthes (1849 à 1868) », Revue d'histoire du XIXe siècle, 62 | 2021, 23-43.

Référence électronique

Fanny Defrance-Jublot, « La fabrique d’une ancestralité préhistorique et spiritualiste en France : Jacques Boucher de Perthes (1849 à 1868) », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 62 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rh19/7455 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.7455

Haut de page

Auteur

Fanny Defrance-Jublot

Fanny Defrance-Jublot est docteure en histoire de l’École pratique des hautes études

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search