Navigation – Plan du site

AccueilRevue d'histoire du XIXe siècle62Dossier AncêtresSe chercher des ancêtres juifs et...

Dossier Ancêtres

Se chercher des ancêtres juifs et français : les recherches savantes sur l’histoire des Juifs en France, entre science et souvenir (1870-1940)

Looking for French and Jewish ancestors. French-Jewish scholarship between science and remembrance (1870-1940)
Sich jüdische und französische Vorfahren suchen: Forschungen zur Geschichte der Juden in Frankreich zwischen Wissenschaft und Erinnerung (1870-1940)
Mathias Dreyfuss
p. 45-63

Résumés

Cet article explore la manière dont les travaux savants relatifs à l’histoire des Juifs en France, qui connaissent un saut quantitatif et qualitatif important à partir de la fondation de la Revue des études juives en 1880, ont pu favoriser la reconstitution de figures d’ancêtres historiquement situées. Tandis que les promoteurs de la « régénération » du judaïsme français dans la première moitié du siècle avaient manifesté une prise de distance à l’égard des ancêtres proches nés avant la Révolution française, un nouveau rapport aux ancêtres se noue au tournant des années 1870 et 1880. Celui-ci privilégie désormais des figures d’ancêtres principalement puisées dans l’histoire médiévale, malgré l’absence de lien généalogique directement établi avec ces derniers. Ces ancêtres sont présentés comme tout à la fois juifs et français, confortant l’image publique d’une intégration, sinon politique, du moins culturelle et linguistique des Juifs à la nation française en gestation, dès le Moyen Âge. À la différence des travaux de la science du judaïsme des décennies précédentes centrés sur l’histoire littéraire, cette construction savante nouvelle s’appuie notamment sur les documents de différente nature conservés dans les dépôts publics d’archives. Ses travaux réagissent à distance, preuves à l’appui, aux accusations antisémites d’Édouard Drumont contestant aux familles juives toute origine « raciale » française. À partir des années 1900, une nouvelle inflexion se fait jour. Des figures d’ancêtres présentées comme authentiquement juives refont surface à travers les recherches d’histoire locale et régionale, particulièrement dans les territoires annexés d’Alsace et de Moselle. Ces derniers travaux puisent dans les archives des anciennes communautés qui ne subsistent souvent qu’à l’état d’épaves et restent très fragmentaires. Elles ne permettent dès lors qu’une reconstitution partielle de l’histoire « intérieure » des Juifs dont la mémoire documentaire a été mutilée par des décennies de négligence, de dispersion mais aussi d’oubli lié au désintérêt manifesté par l’État pour la conservation et la sauvegarde d’un tel patrimoine documentaire.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Le nécessaire oubli des ancêtres proches ou comment « régénérer » le judaïsme français ? (v. 1820-1850)
Le retour des ancêtres lointains dans l’histoire des juifs ou les paradoxes de l’historicisation du passé juif médiéval en France (v. 1860-v. 1900)
Des ancêtres juifs ou français ? La mémoire communautaire des juifs de france, une mémoire mutilée (v. 1900-1940)
Épilogue

Aperçu du début du texte

Quand les ancêtres de ces hommes ont-ils prié avec les nôtres ? Dans quel coin de village ou de ville sont donc leurs tombeaux de famille ? Dans quel vieux registre de paroisse trouvez-vous les noms de ces nouveaux venus qui, il y a moins d’un siècle, n’avaient pas le droit d’habiter sur cette terre d’où ils veulent nous chasser maintenant ? En quoi se rattachent-ils aux traditions de notre race ?

En pointant le supposé silence des archives et des inscriptions funéraires relatives à la présence juive en France, le pamphlétaire antisémite Édouard Drumont signalait obliquement l’absence d’ancrage de ces derniers dans le patrimoine documentaire de la « race » française, selon la terminologie popularisée par l’historien conservateur Hyppolite Taine. Plus encore, en renvoyant à la catégorie emblématique des registres paroissiaux, l’auteur de La France juive convoquait un ensemble documentaire particulièrement révélateur du lien associant à l’époque moderne la qualité de Français au cathol...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathias Dreyfuss, « Se chercher des ancêtres juifs et français : les recherches savantes sur l’histoire des Juifs en France, entre science et souvenir (1870-1940) », Revue d'histoire du XIXe siècle, 62 | 2021, 45-63.

Référence électronique

Mathias Dreyfuss, « Se chercher des ancêtres juifs et français : les recherches savantes sur l’histoire des Juifs en France, entre science et souvenir (1870-1940) », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 62 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rh19/7464 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.7464

Haut de page

Auteur

Mathias Dreyfuss

Mathias Dreyfuss est chercheur associé au Centre de recherches historiques – EHESS, Paris

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search