Navigation – Plan du site

AccueilRevue d'histoire du XIXe siècle62Dossier Ancêtres« Quelque chose est en train de s...

Dossier Ancêtres

« Quelque chose est en train de se passer » : voyage, conversation et socialisation d’ancêtres sioux du xixe siècle

«Something is happening»: socializing 19th-century Dakota ancestors through travels and conversation
„Etwas passiert gerade“: Reisen, Unterhaltungen und Sozialisierung von Sioux-Vorfahren im 19. Jahrhundert
Thomas Grillot
p. 101-120

Résumés

Le massacre de Whitestone Hill en 1863 a fait plusieurs centaines de morts parmi les groupes dakota qui migraient alors entre la rivière James et le Missouri. J’examine ici ce qui arrive lorsque certains de ces morts entrent en contact avec un de leur descendant, Joel, affilié à la réserve de Standing Rock. Je retrace pour cela plusieurs voyages entrepris avec lui en 2019 afin d’éclairer la présence nouvelle de ces ancêtres. Parcourus dans la certitude que « quelque chose était en train de se passer » et l’incertitude sur l’attitude à adopter face à ce surgissement, ces itinéraires révèlent la manière dont Joel s’est efforcé de socialiser ces aïeux. Sa trajectoire suggère à la fois une ethnographie de la parenté et des esprits, et de l’improvisation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Convergences subjectives et expérience de voyage
Un effort raté vers le statut d’ancien ?
Quels ancêtres et pour quoi faire ?
Qu’est-ce qui se passe ?
Retour à Whitestone Hill

Aperçu du début du texte

Le village de Buckle est une communauté rurale comme il y en a tous les vingt miles sur les routes rectilignes du Dakota du Nord. Autour d’un château d’eau haut sur pattes, il forme un corridor de maisons basses et de petits commerces où viennent se brancher une poignée de rues numérotées qui se continuent dans des champs s’étendant à perte de vue. Les quelque 300 habitants de Buckle sont presque tous classés comme blancs dans le recensement fédéral américain. Ce sont, pour la plupart, les descendants d’immigrants norvégiens et surtout allemands de la Volga et de Crimée arrivés là à la fin du xixe siècle ou au début du xxe siècle. L’endroit n’est pas signalé par un des panneaux posés par la société historique de l’État pour commémorer événements marquants et pionniers. Buckle est, comme on le déclare souvent dans ces villages qui se savent ignorés du vaste monde, « nulle part » ; c’est pourtant là, en 2017, que les ancêtres sioux de Joel ont choisi de se manifester.

Joel voyageait se...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Grillot, « « Quelque chose est en train de se passer » : voyage, conversation et socialisation d’ancêtres sioux du xixe siècle », Revue d'histoire du XIXe siècle, 62 | 2021, 101-120.

Référence électronique

Thomas Grillot, « « Quelque chose est en train de se passer » : voyage, conversation et socialisation d’ancêtres sioux du xixe siècle », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 62 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rh19/7485 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.7485

Haut de page

Auteur

Thomas Grillot

Thomas Grillot est chargé de recherche au CNRS (UMR8168 Mondes Américains) et membre du Centre d’études nord-américaines de l’EHESS. Institut d’histoire du temps présent, CNRS

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search