Navigation – Plan du site

AccueilRevue d'histoire du XIXe siècle62Vie de la sociétéHommages : Alain Dalotel (1943-20...

Vie de la société

Hommages : Alain Dalotel (1943-2020), Jean-Philippe Luis (1963-2020), Marc Vuilleumier (1930-2021)

p. 121-145

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Alain Dalotel (1943-2020), historien de la Commune de Paris
Hommage à deux voix : Claude Latta et Pierre-Henri Zaidman
Bibliographie chronologique
Jean-Philippe Luis (1963-2020)
Hommage par Jean-Claude Caron et Pierre-Marie Delpu
Loin du café des certitudes. Hommage par Philippe Bourdin
Jean-Philippe Luis. Hommage par Vincent Flauraud
Jean-Philippe Luis, historien de l’exil. Hommage par Delphine Diaz
Une rencontre autour de la théorie et la méthode : un témoignage personnel sur Jean-Philippe Luis, historien discret. Hommage par Andoni Artola Renedo
Mettre en lumière la « décennie abominable » : Jean-Philippe Luis et la réinterprétation de la Década Ominosa en Espagne (1823-1833). Hommage par Álvaro París Martín
Un monde qui n’est pas si neuf. Hommage par Pedro Rújula
Marc Vuilleumier (1930-2021)
Hommage par Charles Heimberg
Conscience de l’inachevé et méthode critique
Textes cités

Aperçu du début du texte

Alain Dalotel (1943-2020), historien de la Commune de Paris

Hommage à deux voix : Claude Latta et Pierre-Henri Zaidman

Notre ami Alain Dalotel est décédé le 29 mai 2020 à Bagnolet à l’âge de 77 ans. Il était venu à Montbrison et à Précieux participer à trois de nos colloques consacrés à Benoît Malon et au mouvement ouvrier de son époque. Historien de la Commune de Paris, il était engagé dans cette Histoire comme il l’avait été dans les luttes sociales de l’après-1968 – mais de ce dernier sujet il ne parlait pas, ne souhaitant sans doute pas tout mélanger. Doctorant en histoire, après avoir été un des premiers étudiants salariés non-bacheliers de l’Université de Vincennes, il n’avait pas voulu faire une carrière dans l’enseignement. Employé dans une Caisse de retraite, il avait mené parallèlement un parcours d’historien. De 1978 à 2006, il avait publié de nombreux ouvrages et articles. Puis, au milieu des années 2000, il avait dû renoncer à toute activité à la suite d’un grave AVC et, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Hommages : Alain Dalotel (1943-2020), Jean-Philippe Luis (1963-2020), Marc Vuilleumier (1930-2021) », Revue d'histoire du XIXe siècle, 62 | 2021, 121-145.

Référence électronique

« Hommages : Alain Dalotel (1943-2020), Jean-Philippe Luis (1963-2020), Marc Vuilleumier (1930-2021) », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 62 | 2021, mis en ligne le 17 août 2021, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rh19/7498 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.7498

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search