Navigation – Plan du site

AccueilNuméros67Dossier : Environnement et empiresLa surveillance dans les jardins ...

Dossier : Environnement et empires

La surveillance dans les jardins botaniques de l’Empire britannique, Kew/Calcutta (fin xixe-début xxe siècle)

Order-keeping in the Botanic Gardens of the British Empire, Kew/Calcutta (Late 19thCentury-Early 20thCentury)
Marine Bellégo
p. 45-62

Résumés

Les jardins botaniques jouent au xixe siècle un rôle important dans le dispositif à la fois économique et symbolique des empires coloniaux européens. En plus de leur rôle dans l’acclimatation et l’exploitation d’espèces rentables, ces lieux typiques des grandes villes coloniales accueillent des visiteurs parfois nombreux auxquels sont exposés à la fois des principes botaniques et une certaine vision de ce qu’est l’ordre colonial. Or, les visiteurs s’approprient souvent ces espaces d’une manière jugée déviante par leurs responsables et bien rarement adoptent-ils l’attitude de curiosité contemplative que ces institutions cherchent à promouvoir. Les archives documentent de nombreux cas de vols de plantes, de tapages, de rixes, de comportements nuisibles et d’irrespect des règlements. Dans tous les jardins botaniques, comme d’ailleurs dans les parcs publics, des gardiens sont chargés de contrôler les visiteurs. Une étude rapprochée de ces travailleurs subalternes investis d’une mission active de maintien de l’ordre en dit long sur le fonctionnement des institutions qu’ils contribuent à maintenir. Comparer la surveillance à Kew et à Calcutta permet de souligner les spécificités du maintien de l’ordre en contexte colonial dans les espaces de nature domestiquée que sont les jardins botaniques au tournant des xixe et xxe siècles.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Contrôler les visiteurs
Gardiens, policiers et militaires
Gardiens sous surveillance
Conclusion

Aperçu du texte

Les jardins sont communément représentés comme des lieux de calme et de paix dont le caractère précisément délimité garantit l’intégrité harmonieuse. L’ordre y est un maître mot, en particulier dans les jardins botaniques, dont l’une des missions au xixe siècle est de rendre accessibles à un large public les savoirs sur les plantes. Les espèces végétales y sont arrangées selon des dispositions soigneusement définies, conçues pour illustrer des types de classification ou pour représenter des aires géographiques, tandis que les spécimens conservés dans les herbariums, à l’abri des regards, alimentent des collections qui constituent à cette époque la base de l’élaboration de savoirs naturalistes. C’est en grande partie de la mise en ordre et de la préservation des spécimens que dépend la dimension scientifique de ces institutions. Hors de ces herbariums, les espaces extérieurs des jardins botaniques sont des lieux de sociabilité parcourus par des visiteurs souvent nombreux dont les com...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marine Bellégo, « La surveillance dans les jardins botaniques de l’Empire britannique, Kew/Calcutta (fin xixe-début xxe siècle) »Revue d'histoire du XIXe siècle, 67 | 2023, 45-62.

Référence électronique

Marine Bellégo, « La surveillance dans les jardins botaniques de l’Empire britannique, Kew/Calcutta (fin xixe-début xxe siècle) »Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 67 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 04 mars 2024. URL : http://journals.openedition.org/rh19/9244 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rh19.9244

Haut de page

Auteur

Marine Bellégo

Marine Bellégo est maîtresse de conférences en histoire britannique,Université Paris Cité, membre du LARCA (UMR 8225).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search