Navigation – Plan du site

AccueilNuméros23DossierLes « classes spéciales d’anormau...

Dossier

Les « classes spéciales d’anormaux » de la ville de Bordeaux (1900-1933)

The ‘special classes for abnormal children’ in the city of Bordeaux
Éric Hello
p. 67-85

Résumés

Cet article, qui s’appuie sur des documents publiés et sur l’exploitation d’archives locales et notamment un album de photographies légendées inédit, retrace la genèse et le devenir d’un projet de création de « classes spéciales » pour enfants « anormaux psychiques » au sein des écoles primaires publiques de la ville de Bordeaux. Pour ce faire, nous nous proposons d’étudier le rôle central joué par le psychiatre Emmanuel Régis (1855-1918) pour la planification puis l’instauration progressive de ces classes à partir de l’année 1900. En revenant sur leur mise en place administrative, sur les critères retenus pour le recrutement des élèves, sur leur programme et sur leur fonctionnement, notre but est de mieux comprendre, en les contextualisant, les choix opérés par Régis. Pourquoi des classes de perfectionnement au sein d’écoles ordinaires plutôt que des instituts médico-pédagogiques autonomes ? Cette création relève-t-elle de la volonté de l’aliéniste ou d’une orientation voulue alors par le système éducatif ? L’éclaircissement de ces questions nous permettra aussi d’évaluer les prétentions novatrices du projet.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2023.

Plan

Conclusion

Aperçu du texte

Tout commence en 1884, alors qu’Emmanuel Régis, psychiatre originaire de Haute-Garonne passé par Paris, est chargé d’un cours libre de psychiatrie à la Faculté de médecine de Bordeaux. C’est dans ce contexte qu’il approfondit ses études sur l’étiologie des pathologies psychiques et qu’il se concentre plus particulièrement sur le rôle de l’hérédité et de l’éducation. La publication de son Cours libre de médecine mentale (1885) et celle de son Précis de psychiatrie (1887), nosologie très détaillée des pathologies mentales, sont à l’origine de sa notoriété d’aliéniste. Il consacre une partie de ses études aux psychopathologies de l’enfant et, dans la mesure où certaines lui semblent être curables, il envisage une intervention médicale à destination des écoliers bordelais. En 1897, il tente de créer « un service municipal de spécialités médicales » comprenant des consultations de psychiatrie pour les enfants des écoles communales. En 1900, une consultation gratuite pour « les enfants an...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Hello, « Les « classes spéciales d’anormaux » de la ville de Bordeaux (1900-1933) »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 23 | 2021, 67-85.

Référence électronique

Éric Hello, « Les « classes spéciales d’anormaux » de la ville de Bordeaux (1900-1933) »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 23 | 2021, mis en ligne le 09 septembre 2023, consulté le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rhei/5624 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhei.5624

Haut de page

Auteur

Éric Hello

Professeur de philosophie, docteur en épistémologie et histoire des sciences, chargé de cours en philosophie des sciences à l’Université Bordeaux Montaigne et membre de SPH (EA 4574)

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search