Navigation – Plan du site

AccueilNuméros23DossierDe l’enfance à la folie en situat...

Dossier

De l’enfance à la folie en situation coloniale

Trajectoire d’un enfant malgache confronté à l’internement asilaire colonial (1902-1927)
From childhood to madness in a colonial situation. Trajectory of a Malagasy child confronted with colonial asylum internment (1902-1927)
Raphaël Gallien
p. 87-101

Résumés

En 1914, au sein du seul asile d’aliénés de Madagascar, pour la première fois un enfant se retrouve interné. Âgé de douze ans et prénommé Lezoma, il est amené par sa mère dans l’espoir d’une prise en charge pour son fils. Or les autorités médicales restent muettes quant à sa qualité d’enfant et ne le distinguent pas des autres malades. Ce silence révèle l’une des motivations principales de l’encadrement asilaire : « l’indigène », enfant ou non, reste aux yeux des autorités un être inaccompli à éduquer vers la voie de la raison et de la « civilisation ». Pour les médecins, le jeune âge de Lezoma ne constitue donc pas une spécificité par rapport au projet asilaire et ne justifie aucune attention particulière. Suivre le parcours de Lezoma, c’est néanmoins révéler les attentes et ajustements de la psychiatrie coloniale et éclairer sous un angle inédit l’itinéraire de vie d’un enfant considéré comme « anormal » durant la colonisation.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2023.

Plan

D’une « lourde chute » à la chronicité asilaire : retour sur la trajectoire de Lezoma
D’une petite enfance « normale » à l’arrivée à Anjanamasina
« Il était devenu intraitable et entêté » : l’asile comme dernier recours
Au-delà du renoncement : abandonner son enfant pour mieux le sauver ?
Désigner la folie, oublier l’enfant, rééduquer « l’indigène »
De l’apposition d’une entité nosographique : lire le corps à rebours
Un récit muet sur la qualité d’enfant de Lezoma
L’enfant fou, un « indigène » comme les autres
Conclusion

Aperçu du texte

L’asile d’aliénés d’Anjanamasina, situé à dix-huit kilomètres au nord-ouest de la capitale du pays, Tananarive, est ouvert depuis moins de deux années lorsque Lezoma y entre pour la première fois au début de l’année 1914. L’établissement s’étend alors sur un peu plus de deux hectares et se compose d’une dizaine de pavillons qui séparent les malades européens des malades indigènes, les malades « agités » des malades « tranquilles », les hommes des femmes. Les autorités voient dans cette institution un modèle de gestion de la folie dans l’espace colonial français. C’est en effet le premier établissement qui, au-delà de la métropole, répond de la loi du 30 juin 1838 et place ainsi le malade aliéné sous l’autorité de l’administration coloniale. Quelques « maisons de fous » existaient préalablement à Madagascar ou dans d’autres territoires, tels que la Martinique ou la Guadeloupe, mais le déploiement d’un modèle aliéniste à l’architecture propre et s’insérant dans une politique sanitaire...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Raphaël Gallien, « De l’enfance à la folie en situation coloniale »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 23 | 2021, 87-101.

Référence électronique

Raphaël Gallien, « De l’enfance à la folie en situation coloniale »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 23 | 2021, mis en ligne le 09 septembre 2023, consulté le 26 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rhei/5680 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhei.5680

Haut de page

Auteur

Raphaël Gallien

Raphaël Gallien est doctorant contractuel au sein du centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (CESSMA) et rattaché à l’université de Paris. Sa thèse est consacrée à l’histoire de la folie à Madagascar depuis la fin du XIXe siècle jusqu’au début des années 2000. Il est également membre du programme ANR « Aliéné mental et indigène. Histoire d’une double discrimination de statut en Afrique française (fin XIXe siècle-1960) »

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search