Navegación – Mapa del sitio

InicioNuméros23DossierEntre délinquance infantile et ps...

Dossier

Entre délinquance infantile et psychiatrie à Rio de Janeiro : les enfants du Pavillon Bourneville dans les années 1920

Between child delinquency and psychiatry in Rio de Janeiro: the children of the Bourneville Pavilion in the 1920’s
Gabriel Weiss Roma y Gisèle Sanglard
p. 103-121

Resúmenes

Cet article vise à analyser comment la première institution brésilienne dédiée au traitement de l’enfance anormale, le Pavillon Bourneville, s’inscrit dans le projet de société du Brésil républicain, nettement eugéniste et hygiéniste. S’appuyant sur la littérature médicale, la presse, la documentation institutionnelle et les dossiers médicaux constitués lors de l’admission d’enfants à l’Hospital Nacional de Alienados (HNA), l’article étudie la méthode théorisée par son directeur, Antonio Fernandes Figueira (1863-1928), basée sur les techniques développées par Désiré-Magloire Bourneville à Bicêtre en France, et se demande à qui était en fait destiné le pavillon, en examinant les pratiques de soin de l’institution. Les années 1920 constituent une période cruciale pour analyser la place des enfants dans la psychiatrie brésilienne. C’est en effet à cette époque que l’État brésilien a commencé à intervenir dans le domaine de la garde d’enfants, qui relevait auparavant de la philanthropie et de la charité, et que le gouvernement fédéral a adopté une politique active concernant les soins de santé en général. L’analyse se clôt avec l’année 1929, les années 1930 ayant apporté de nombreux changements dans les politiques de santé publique avec le coup d’État de 1930 de Getúlio Vargas qui a inauguré l’Estado Novo (« État Nouveau »).

Inicio de página

Extracto

El texto completo de este documento se publicará en línea en septiembre 2023.

Plano

La question sociale et le Pavillon Bourneville : le « problème de l’enfance »
Fernandes Figueira et le Pavillon Bourneville : Méthodes et Vision, Théorie et Pratique
Les diagnostics au Pavillon Bourneville et le devenir des enfants à l’HNA

Vista previa

Situé dans l’Hôpital National des Aliénés (Hospital Nacional de Alienados – HNA), principale institution d’assistance aux malades mentaux de la ville de Rio de Janeiro, alors capitale fédérale du Brésil, le Pavillon-école Bourneville est le premier établissement exclusivement dédié au traitement psychiatrique des enfants arriérés au Brésil. Il est fondé entre 1903 et 1904, mais on sait peu de choses sur sa création. L’on sait cependant qu’à partir du décret nº 1 132 du 22 décembre 1903, l’HNA intègre en son sein un pédiatre qui exerce le rôle de directeur de ce pavillon. Il s’agit d'Antônio Fernandes Figueira (1863-1928), docteur en médecine de la Faculté de Rio de Janeiro, un des pédiatres de la première génération, fondateur et premier président de la Société brésilienne de pédiatrie. Figueira dirige le Pavillon Bourneville pendant près de vingt ans.

Le début du xxe siècle est un terreau fertile pour la fondation d’un pavillon dédié au traitement psychiatrique infantile. Suivant le...

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Gabriel Weiss Roma y Gisèle Sanglard, «Entre délinquance infantile et psychiatrie à Rio de Janeiro : les enfants du Pavillon Bourneville dans les années 1920»Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 23 | 2021, 103-121.

Referencia electrónica

Gabriel Weiss Roma y Gisèle Sanglard, «Entre délinquance infantile et psychiatrie à Rio de Janeiro : les enfants du Pavillon Bourneville dans les années 1920»Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En línea], 23 | 2021, Publicado el 09 septiembre 2023, consultado el 23 octubre 2021. URL: http://journals.openedition.org/rhei/5709; DOI: https://doi.org/10.4000/rhei.5709

Inicio de página

Autores

Gabriel Weiss Roma

Psychologue spécialisé en santé mentale (IPUB/UFRJ), titulaire d’un Master d’histoire, doctorant en histoire des sciences et de la santé à la Casa de Oswaldo Cruz/Fiocruz, membre du groupe de recherche sur l'assistance sanitaire

Gisèle Sanglard

Chercheuse en Histoire des sciences et de la santé et coordinatrice des études supérieures à la Casa de Oswaldo Cruz. Ses recherches portent sur l’histoire de l’enfance, de l’alimentation et de la pauvreté

Inicio de página

Derechos de autor

© PUR

Inicio de página
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search