Navigation – Plan du site

AccueilNuméros23DossierDe Perray-Vaucluse à La Jemmerais

Dossier

De Perray-Vaucluse à La Jemmerais

L’histoire transnationale du modèle de prise en charge asilaire de l’enfance anormale de Théodore Simon
From Perray-Vaucluse to La Jemmerais. The transnational history of Theodore Simon's model of asylum care for abnormal childhood
Alexandre Klein
p. 123-137

Résumés

Pendant les dix années qu’il passa, entre 1920 et 1930, à la tête de la colonie pour enfants arriérés de l’asile de Perray-Vaucluse, le psychiatre Théodore Simon (1873-1961) œuvra à renouveler les modalités de prise en charge de ses jeunes pensionnaires. S’inspirant des travaux psychopédagogiques réalisés au début du siècle avec son mentor le psychologue Alfred Binet (1857-1911), il imposa en particulier l’évaluation scolaire et psychologique régulière des enfants afin de déterminer tant leur capacité d’apprentissage que le rendement de la formation qui leur était offerte. Il développa ainsi un modèle original d’accompagnement des enfants anormaux organisé autour de la pédagogie expérimentale. Ce dernier inspira notamment l’organisation de la première institution pour anormaux éducables du Québec, l’École La Jemmerais ouverte en 1928 et dirigée par l’un de ses élèves, le psychiatre québécois Jean-Charles Miller (1898-1952). C’est sur l’histoire de ce modèle et de sa transmission transatlantique que cet article revient.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2023.

Plan

Théodore Simon, entre aliénisme et psychologie expérimentale
Le modèle de Perray-Vaucluse
Jean-Charles Miller et l’hygiène mentale de l’enfance
Risques et périls d’une traversée

Aperçu du texte

Le 25 août 1928, le docteur Théodore Simon (1873-1961) est à Cherbourg pour embarquer sur le Duchess of Bedford, le tout nouveau paquebot de la Canadian Pacific Steamship Company. Direction : la ville de Québec. Le célèbre psychiatre français a en effet été convié par le docteur Antoine-Hector Desloges (1874-1941), surintendant général des asiles d’aliénés de la province canadienne, à participer à une journée d’étude sur l’hygiène mentale. Cette rencontre, qui doit avoir lieu le samedi 8 septembre en clôture du Xe Congrès de l’Association des médecins de langue française de l’Amérique du Nord, vise à saluer l’ouverture à venir de l’École La Jemmerais, la première institution pour enfants anormaux éducables de la province. La présence de Simon est d’autant plus requise que le directeur de ce nouvel établissement, le psychiatre québécois Jean-Charles Miller (1898-1952), est l’un de ses anciens élèves. Les deux hommes ont travaillé ensemble à la colonie pour enfants arriérés de Perray-...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexandre Klein, « De Perray-Vaucluse à La Jemmerais »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 23 | 2021, 123-137.

Référence électronique

Alexandre Klein, « De Perray-Vaucluse à La Jemmerais »Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 23 | 2021, mis en ligne le 09 septembre 2023, consulté le 26 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/rhei/5770 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhei.5770

Haut de page

Auteur

Alexandre Klein

Philosophe et historien des sciences, Alexandre Klein est actuellement professeur auxiliaire à l’École des sciences infirmières de l’Université d’Ottawa au Canada et membre associé au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search