Skip to navigation – Site map

HomeNuméros23DossierLes délinquants mineurs : des ali...

Dossier

Les délinquants mineurs : des aliénés difficiles ?

Juvenile delinquents: difficult lunatics? (Villejuif mental hospital 1910-1960)
Véronique Fau-Vincenti
p. 139-153

Abstracts

Psychiatric institutions, and in particular the asylum of Villejuif where a section for insane offenders and criminals was opened in 1910, received juvenile delinquents considered criminally irresponsible or insane. Amongst them, one could find youngsters previously sent to penal colonies, but also well-bred young men, some of whom had already spent time in private mental health facilities. The handling of their delinquency or misconduct bears witness to the forensic approach to which they were subjected. Considered more insane than “depraved”, some had only known an abandoned or unsteady childhood at the mercy of institutions dedicated to crushing delinquency. Other cases show how psychiatry joined with the “policing of families” confronted with misconducts analyzed through the lens of disease. Stigmatized as degenerates, psychopaths or perverts, victims of flawed constitutions in the opinion of the medical staff, these young people were judged to be maladjusted, incorrigible, and impervious to punishment.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on September 2023.

Outline

« Les enfants du malheur »
La police des familles ou l’exception sociale
Conclusion

First lines

Le 9 août 1912, dans le journal Le Matin, le Dr Jacques Roubinovitch brosse le portrait édifiant d’enfants et d’adolescents « malfaisants » :

« Hauts comme des bottes, ces tristes héritiers passent déjà pour des êtres malfaisants, car chaque jour de leur existence laisse à la famille, à l’entourage le souvenir de quelques niches plus ou moins méchantes, d’un larcin d’argent ou de friandise, d’une violence, d’une insolence, d’une invention diabolique destinée à mettre le trouble dans une famille […]. Beaucoup de familles affligées de pareils rejetons les gardent tant qu’elles peuvent dans le vague espoir d’un changement avec l’âge… Trompeuse attente ! Plus ils avancent, plus ces jeunes amoraux progressent dans le mal. À l’école, au collège, au lycée, ils se montrent aussi inadaptables et dangereux que chez eux […]. Car bientôt hélas ! C’est le conflit avec l’ordre social qui va commencer, conflit incessant tantôt sous la forme d’un délit – vagabondage, vol ; tantôt sous forme d’un cri...

Top of page

References

Bibliographical reference

Véronique Fau-Vincenti, “Les délinquants mineurs : des aliénés difficiles ?”Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 23 | 2021, 139-153.

Electronic reference

Véronique Fau-Vincenti, “Les délinquants mineurs : des aliénés difficiles ?”Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [Online], 23 | 2021, Online since 09 September 2023, connection on 24 October 2021. URL: http://journals.openedition.org/rhei/5798; DOI: https://doi.org/10.4000/rhei.5798

Top of page

About the author

Véronique Fau-Vincenti

Docteure en histoire, chercheure associée au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) et à l’Institut d'Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IRHIM). Elle travaille sur l’histoire de la psychiatrie médico-légale et sur l’imprégnation sociétale de l’aliénisme

Top of page

Copyright

© PUR

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search