Navigation – Plan du site

Les philosophes grecs, tous monothéistes ! Une relecture néoplatonicienne islamisée de l’histoire de la philosophie (Pseudo-Ammonius)

The Greek Philosophers were all monotheists! An Islamized Neoplatonic Understanding of the History of Philosophy (Pseudo-Ammonius)
Daniel De Smet
p. 821-846

Résumés

La Doxographie du Pseudo-Ammonius met en scène une série d’anciens sages qui s’accordent plus ou moins sur deux dogmes fondamentaux de l’islam : l’unité et l’unicité de Dieu (tawḥīd) et la création du monde ex nihilo (ibdā‛). Elle véhicule une conception de l’histoire de la philosophie qui se rattache au néoplatonisme tardif (Hiéroclès et Proclus). L’analyse des notices sur Thalès de Milet et Héraclite confirme que le texte repose sur une doxographie néoplatonicienne de l’Antiquité finissante, issue d’un milieu chrétien dans l’entourage d’Ammonius, fils de Hermias. Il a été islamisé probablement dans le « cercle d’al-Kindī » et s’inscrit dans le projet du philosophe arabe : intégrer et légitimer la philosophie antique dans un contexte islamique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

La « Doxographie du Pseudo-Ammonius », un ouvrage singulier
Le message implicite : philosophie et monothéisme
Un quasi-consensus sur l’unicité de Dieu et la création du monde
Le cycle cosmique d’Héraclite
En guise de conclusion

Aperçu du début du texte

La « Doxographie du Pseudo-Ammonius », un ouvrage singulier

En 1958, Samuel Miklos Stern découvrit dans un manuscrit d’Istanbul daté du xive siècle (Aya Sofya 2450, fols. 107‑135) un texte surprenant à bien des égards. Son titre n’est pas établi avec certitude. Le manuscrit, l’unique qui en est connu à ce jour, donne le titre suivant (fol. 107a) : Kitāb Ammūniyūs fī ārā’ al-falāsifa bi-ḫtilāf al-aqāwīl fi l-mabādi’ [wa] fi l-bāri’ (« Le livre d’Ammonius sur les opinions des philosophes, avec la divergence des doctrines concernant les principes et le Créateur »). Toutefois, à la fin de la préface (fol. 107b), qui de toute évidence est un ajout postérieur dû à un auteur shi’ite, apparaît un titre légèrement différent. On y lit en effet : kamā bayyana Ammūniyūs fī kitābihi l-mawsūm bi-ḫtilāf al-aqāwīl fi l-mabādi’ (« Comme l’a montré Ammonius dans son livre intitulé “La divergence des doctrines concernant les principes” »). Nous devons à Ulrich Rudolph l’édition du texte, avec une tradu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel De Smet, « Les philosophes grecs, tous monothéistes ! Une relecture néoplatonicienne islamisée de l’histoire de la philosophie (Pseudo-Ammonius) », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2019, 821-846.

Référence électronique

Daniel De Smet, « Les philosophes grecs, tous monothéistes ! Une relecture néoplatonicienne islamisée de l’histoire de la philosophie (Pseudo-Ammonius) », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/rhr/10242 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.10242

Haut de page

Auteur

Daniel De Smet

Centre national de la recherche scientifique
Laboratoire d’études sur les monothéismes, PSL
desmet[at]vjf.cnrs.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals