Navigation – Plan du site

AccueilRevue de l'histoire des religions3Christianisme et sainte violence....

Christianisme et sainte violence. Les religions peuvent-elles évoluer ?

Notes critiques
Christianity and holy violence. Can religions change? (Essay Review)
Patrick Henriet
p. 397-412
Référence(s) :

À propos de Philippe Buc, Guerre sainte, martyre et terreur. Les formes chrétiennes de la violence en Occident, traduit de l’anglais par Jacques Dalarun, Paris, Gallimard, 2017, 560 p., 36 €, 14 × 22,5 cm, ISBN 9782070178193.

Résumés

Cet article discute les thèses exposées par Philippe Buc dans un livre intitulé Guerre sainte, martyre et terreur. Les formes chrétiennes de la violence en Occident. L’auteur y soutient que les idéologies postchrétiennes permettent d’expliquer des formes de violence spécifiques au monde occidental telles que la guerre sainte, le martyre et la terreur. Le concept de « postchrétien » sert à caractériser des cultures qui, bien que n’étant plus religieuses, sont encore marquées par l’empreinte du passé chrétien (on ne voit donc pas bien quelle culture anciennement chrétienne ne serait pas postchrétienne aujourd’hui). Nous critiquons ce concept beaucoup trop large, qui permet par exemple de traiter comme « postchrétienne » la violence terroriste de la Fraction armée rouge dans les années 70 du xxe siècle. En définitive, c’est l’usage du concept clé de « sécularisation » qui est mis en cause.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Le christianisme porterait la violence en germe depuis ses origines
Le martyre comme acte violent
Le bolchevik et le « passé médiéval du martyre »
Fraction armée rouge : une idéologie « postchrétienne » ?

Aperçu du début du texte

Philippe Buc a publié en 2015 un livre intitulé Holy War, Martyrdom, and Terror : Christianity, Violence, and the West, ca. 70 C.E. to the Iraq War. La traduction française, parue deux ans plus tard, porte désormais en sous-titre « Les formes chrétiennes de la violence en Occident », ce qui fait disparaître la référence à l’Irak. On notera avec regret que le riche apparat critique a été totalement sacrifié, ce qui contraindra le lecteur désireux d’approfondir les questions traitées à se reporter à l’édition anglo-saxonne (les seules notes disponibles se trouvent dans une postface d’une vingtaine de pages, composée pour l’édition française : « Vers une histoire comparée du rapport entre religions et guerres »). L’auteur y dit son ambition de montrer que « la sémantique historique du monothéisme chrétien explique des formes de violence absolument idiosyncratiques », en d’autres termes, qu’une très longue tradition chrétienne est sous-jacente à des formes de violence variées qui sont p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Henriet, « Christianisme et sainte violence. Les religions peuvent-elles évoluer ? », Revue de l’histoire des religions, 3 | 2020, 397-412.

Référence électronique

Patrick Henriet, « Christianisme et sainte violence. Les religions peuvent-elles évoluer ? », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 3 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 27 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/rhr/10596 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.10596

Haut de page

Auteur

Patrick Henriet

École Pratique des Hautes Études
(Section des Sciences historiques et philologiques)
Paris-Sciences-Lettres
<henriet111[at]orange.fr>

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search