Skip to navigation – Site map

HomeRevue de l'histoire des religions4L’économie de l’asile. L’accueil ...

L’économie de l’asile. L’accueil des réfugiés en Suisse et en Allemagne au xviie siècle, entre charité et rentabilité

The economy of asylum: welcoming refugees in 17th century Switzerland and Germany, between charity and control
Naïma Ghermani
p. 607-625

Abstracts

The question of Protestant charity or of the practice of charity in Protestant countries has generated a rich and nuanced historiography which has greatly emphasized the concomitant development of Protestantism and of the secularization of charity. Though of great interest, this debate on the secularization or non-secularization of assistance also proves to be limited. By contrast, this paper proposes to question the economy of charity on the basis of the example of the assistance given to religious refugees searching for asylum in numerous European countries, particularly in Switzerland. It intends to show the identification and exclusion mechanisms that the records and the charity account books produced.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2024.
Read it

Outline

Introduction
Asile et charité : l’accueil des exilés dans les villes d’empire et dans la confédération helvétique
Une gestion autonome des étrangers par les étrangers
L’émergence d’un statut spécifique : le réfugié
Un registre de suppliques
Identifier et trier les réfugiés
Conclusion

Text / first lines

Introduction

L’œuvre de Max Weber pèse depuis de nombreuses décennies sur les études consacrées aux liens entre protestantisme et économie. Max Weber plaçait l’angoisse provoquée par l’impossible connaissance de Dieu comme le moteur de l’activité économique du marchand ou de l’entrepreneur. Cependant, Weber avait également examiné une autre activité économique étroitement associée aux questions théologiques du salut, le lien entre le don et la grâce dans l’éthique protestante. C’est ce que souligne Marcel Hénaff qui voit dans la Réformation luthérienne la fin de « l’éthique de la vertu » dans le nouveau régime de la grâce qui séparerait salut et moralité.

Partant de Weber, Marcel Hénaff rappelle que le sociologue allemand avait souligné combien le christianisme (avec d’autres religions monothéistes) avait établi « une éthique religieuse de la fraternité » visant à organiser les relations entre êtres humains sur le modèle d’une famille naturelle (Sippe). Celle-ci implique l’échange « d...

Top of page

References

Bibliographical reference

Naïma Ghermani, « L’économie de l’asile. L’accueil des réfugiés en Suisse et en Allemagne au xviie siècle, entre charité et rentabilité », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2020, 607-625.

Electronic reference

Naïma Ghermani, « L’économie de l’asile. L’accueil des réfugiés en Suisse et en Allemagne au xviie siècle, entre charité et rentabilité », Revue de l’histoire des religions [Online], 4 | 2020, Online since 01 January 2025, connection on 08 March 2021. URL : http://journals.openedition.org/rhr/10883 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.10883

Top of page

About the author

Naïma Ghermani

Université Grenoble Alpes
Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe
naima.ghermani[at]univ-grenoble-alpes.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search