Navigation – Plan du site

AccueilRevue de l'histoire des religions4« Dessine-moi… » une prière. Gemm...

« Dessine-moi… » une prière. Gemmes magiques et écriture des noms divins en images dans le monde romain

“Draw me…” a prayer: Magical Gems and the Drawing of Divine Names in the Roman world
Thomas Galoppin
p. 641-671

Résumés

Les gemmes magiques sont des amulettes en pierres gravées : leur pouvoir tient en partie aux noms barbares inscrits, ainsi qu’aux motifs représentés, parmi lesquels figurent de nombreuses divinités grecques, égyptiennes ou gréco-égyptiennes. Parfois, il semble que le design conjugue l’écrit et le dessin pour produire des noms divins en image. Le procédé peut être explicité par des textes rituels, mais il peut être compris aussi en partant de l’hypothèse que les motifs représentés possèdent une valeur symbolique cohérente avec une conception des hiéroglyphes dans le monde romain. La manipulation innovante de ces attributs onomastiques et iconographiques se réclame d’une tradition égyptienne dans la mesure où écrire avec des figures animales possède une valeur d’autorité dans l’art de manifester le divin.

Haut de page

Notes de l’auteur

La publication de cette contribution est menée au sein du projet MAP (Mapping Ancient Polytheisms) financé par l’European Research Council (ERC) dans le cadre de l’European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme (grant agreement no 741182). Mes remerciements et souvenirs chaleureux vont aussi aux hôtes et participants du 10e Atelier Chicago-Paris sur les religions anciennes (Paris, 2016), du XVe Congrès de l’Association d’épigraphie grecque et latine (Vienne, 2017), de la journée d’études Animaux dans la nature : images antiques et médiévales (Paris, 2018) et enfin du Congrès du GIS Religions (Lyon, 2019). Je remercie également les évaluateurs anonymes de la revue pour leurs remarques constructives. Si des points sont certainement encore à éclaircir ici, leurs conseils restent précieux pour la poursuite de mes recherches.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Glyptique, dispositifs graphiques et pouvoir rituel
Pierres puissantes
Textes et images
Pouvoir rituel
Dessiner le nom divin
Dessiner un nom
Enfant sur lotus et crocodile à tête de faucon
Le rire du dieu
Les formes animales du divin
Un bestiaire en image
Le soleil enfant et les triades d’animaux : mise en série
Écrire avec des animaux
Réinventer la tradition pour donner à voir le divin
Des formes du dieu au zodiaque
Une prière pour voir les formes du dieu
Conclusion

Aperçu du texte

καὶ τοὺς θεοὺς μυστικὰ σχήματα ἔλεγεν εἶναι καὶ κλήσεις ἱεράς
« et [Cléanthe] a dit que les divinités sont des formes secrètes et des appellations sacrées »

SVF, I, 538 = Épiphane de Salamine, Panarion, III, 2, 9

Au début de notre ère, les motifs égyptiens ou égyptisants se répandent dans la Méditerranée sous domination romaine en partie via un nouveau type d’amulettes que l’on appelle aujourd’hui les « gemmes magiques ». Estimées à près de 6000 et réparties dans différentes collections d’Europe et d’Amérique, leur étude a été renouvelée au cours de la dernière vingtaine d’années et leur accès est favorisé par la Campbell Bonner database (CBd) – du nom du savant qui, en 1950, les appelait des Graeco-Egyptian amulets. Le savoir-faire de ces pierres gravées est élaboré sans doute dès l’Égypte hellénistique, mais il est diffusé à grande échelle aux premiers siècles de notre ère. Les gemmes en question relèvent en fait de plusieurs traditions iconographiques et religieuses : ce sont les pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Galoppin, « « Dessine-moi… » une prière. Gemmes magiques et écriture des noms divins en images dans le monde romain »Revue de l’histoire des religions, 4 | 2021, 641-671.

Référence électronique

Thomas Galoppin, « « Dessine-moi… » une prière. Gemmes magiques et écriture des noms divins en images dans le monde romain »Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 22 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/rhr/11472 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.11472

Haut de page

Auteur

Thomas Galoppin

Université Toulouse – Jean Jaurès
ERC MAP (Mapping Ancient Polytheisms)
thomas.galoppin[at]univ-tlse2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search