Navigation – Plan du site

AccueilRevue de l'histoire des religions1« Orientalisme », islamologie, hi...

« Orientalisme », islamologie, histoire : pour une histoire polyphonique de la pensée islamique contemporaine

“Orientalism”, Islamic Studies, History : for a Polyphonic History of Contemporary Islamic Thought
Constance Arminjon
p. 99-124

Résumés

L’histoire intellectuelle de l’Islam contemporain fait l’objet d’approches contrastées depuis quelques décennies. Tandis que certains penseurs musulmans contestent les sciences de « l’Occident », un irénisme épistémologique prévaut à l’intérieur même du champ. Reconsidérant les rapports entre l’histoire et les sciences sociales, l’auteur incite à s’ancrer dans la discipline historique. Au lieu d’une dichotomie entre histoire des textes et histoire sociale, l’article envisage plusieurs formes d’historiographie des savoirs islamiques. Il souligne la pluralité synchronique des doctrines et distingue les temporalités spécifiques des disciplines du savoir islamique. À rebours de l’historiographie linéaire du « réformisme », il invite à concevoir une histoire polyphonique de la pensée islamique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Histoire et sciences sociales
Terrain, typologies, temporalités
Droit et sciences politiques : décloisonner les disciplines d’un point de vue historien
Histoire des savoirs et histoire sociale
Textes et sociétés
Auteurs en société
Pluralité synchronique et temporalités : polyphonie de la pensée islamique

Aperçu du début du texte

Des tonalités contrastées retentissent dans le champ des études sur l’Islam contemporain. Depuis qu’Edward Said a contesté « l’orientalisme » au motif de ses liens avec l’impérialisme européen – en particulier britannique et français –, la lutte contre la domination culturelle de « l’Occident » a pris chez certains penseurs musulmans la forme d’un véritable combat épistémologique. Auteur emblématique en la matière, le philosophe égyptien Hasan Hanafî (1935‑2021) promouvait au début des années 1990 la constitution d’une « science de l’occidentalisme » visant à transformer « l’Occident » en objet. Dans le champ même de l’islamologie et de ses équivalents étrangers (Islamic studies ou Islamwissenschaft), les ancrages disciplinaires sont parfois perdus de vue voire délibérément outrepassés. Ainsi se perpétue l’une des formes de l’« orientalisme » telle que la définissait et la récusait E. Said : une étude construite à partir d’un critère purement géographique, en l’occurrence « l’Orient...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constance Arminjon, « « Orientalisme », islamologie, histoire : pour une histoire polyphonique de la pensée islamique contemporaine »Revue de l’histoire des religions, 1 | 2023, 99-124.

Référence électronique

Constance Arminjon, « « Orientalisme », islamologie, histoire : pour une histoire polyphonique de la pensée islamique contemporaine »Revue de l’histoire des religions [En ligne], 1 | 2023, mis en ligne le 02 janvier 2026, consulté le 29 mai 2023. URL : http://journals.openedition.org/rhr/12251 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.12251

Haut de page

Auteur

Constance Arminjon

École pratique des hautes études (Paris Sciences et Lettres)
constance.arminjon[at]ephe.psl.eu

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search