Navigation – Plan du site

AccueilRevue de l'histoire des religions1Les « Apologie delle religioni » ...

Les « Apologie delle religioni » de l’éditeur juif Formiggini. Une collection au temps du fascisme

The “Apologies of Religions” by the Jewish editor Formiggini. A Series during Fascism
Michela Torbidoni
Traduction de Clément Van Melckebeke
p. 61-93

Résumés

La maison d’édition Formiggini commença à publier les premiers volumes de sa collection « Apologie delle religioni » en 1923. Malgré son agnosticisme, l’éditeur d’origine juive Angelo Fortunato Formiggini estimait que les confessions religieuses traditionnelles étaient susceptibles, plus que toute autre idéologie de l’époque, de fournir un système moral exhaustif pour le respect mutuel et la coexistence pacifique entre les hommes. Si les travaux consacrés aux aventures éditoriales de Formiggini sont nombreux, l’histoire complexe de ses « Apologie » n’a pas encore fait l’objet d’une étude détaillée. Le présent travail entend combler ce vide et jeter un premier regard sur la cohérence de cette collection, sur ses principaux auteurs et sur l’importance nationale et internationale des sujets abordés. Il vise en outre à illustrer combien les questions soulevées par cette collection sont importantes pour l’histoire européenne des religions.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Les « Apologie » et le sens de la religiosité en Italie
Les auteurs des « Apologie »
Les ingérences de l’Église catholique et du régime fasciste
Les « Apologie » pour une lecture éthico-sociale de la religion
Conclusion

Aperçu du texte

La collection « Apologie delle religioni », éditée sous la direction d’Angelo Fortunato Formiggini, voit le jour en 1923 dans le but de « divulguer l’essence intime des différentes religions, afin de promouvoir le respect mutuel et la compréhension entre les hommes qui conduiront l’humanité à cette fraternité universelle qui fut la pierre angulaire de la doctrine du Christ » et qui pour Formiggini représentait l’une des aspirations humaines les plus élevées. Les volumes devaient servir à « éduquer au respect des convictions religieuses d’autrui » et constituer ainsi un outil à la disposition de ceux qui souhaitaient approfondir leur connaissance des différentes confessions religieuses. Treize apologies sont publiées entre 1923 et 1928 : Apologia dell’ebraismo (1923) de Dante Lattes, Apologia del cattolicismo (1923) et Apologia dello spiritualismo (1926) écrites par Ernesto Buonaiuti, Apologia del paganesimo (1923) de Giovanni Costa, Apologia del taoismo (1924) de Giuseppe Tucci, qui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michela Torbidoni, « Les « Apologie delle religioni » de l’éditeur juif Formiggini. Une collection au temps du fascisme »Revue de l’histoire des religions, 1 | 2024, 61-93.

Référence électronique

Michela Torbidoni, « Les « Apologie delle religioni » de l’éditeur juif Formiggini. Une collection au temps du fascisme »Revue de l’histoire des religions [En ligne], 1 | 2024, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 25 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/rhr/12907 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.12907

Haut de page

Auteur

Michela Torbidoni

Institut für Jüdische Philosophie und Religion
Université de Hambourg
michela.torbidoni[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search