Navigation – Plan du site

Les âges de l’Humanité et la critique du christianisme selon Damascius

The Ages of Humanity and the Critique of Christianity According to Damascius
Philippe Hoffmann
p. 737-775

Résumés

Damascius, chef de l’École néoplatonicienne d’Athènes (vie siècle) expose une philosophie de l’Histoire inspirée à la fois par Hésiode et par Platon, et liée à la théologie de l’École. Il distingue entre un âge de la Raison, ou « âge d’or » ; un âge historique (la Grèce et Rome jusqu’au ive siècle), et un présent vil et détesté – l’Empire chrétien. L’âge d’or est la vie sous le règne de Cronos, assimilé par la théologie néoplatonicienne à un intellect divin, tandis que les passions dont souffre l’âme chrétienne ont pour horizon cosmologique le monde de la génération. Cette doctrine pourrait être reliée à la politique de Damascius à la tête de l’École, et avec le rêve illusoire de voir un philosophe-roi en Chosroès, le roi des Perses auprès de qui les philosophes se réfugièrent après 529.

Haut de page

Notes de la rédaction

Je souhaite dédier ces pages à la mémoire de mon élève et ami Stéphane Diebler, enseignant à l’École normale supérieure, qui avait entrepris une thèse de doctorat à l’EPHE sur la Vie d’Isidore. Toujours vif est le souvenir de nos échanges autour de cette œuvre qu’il connaissait si bien, et qu’il avait traduite dans son mémoire de DEA en 1994. – Cette étude prend la suite d’une recherche antérieure, « Un grief anti-chrétien chez Proclus : l’ignorance en théologie », dans Arnaud Perrot, éd. Les chrétiens et l’hellénisme. Identités religieuses et culture grecque dans l’Antiquité tardive, Paris, Éditions Rue d’Ulm (« Études de littérature ancienne », 20), 2012, p. 161‑197, où j’avais déjà eu l’occasion d’évoquer le texte de Damascius (p. 161-163 et 197). Il m’est agréable de remercier une nouvelle fois la Fondation Hardt pour l’étude de l’Antiquité classique (Vandœuvres/Genève), pour les remarquables conditions de travail qu’elle offre aux chercheurs.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

I. L’exposé de Damascius sur les trois âges de l’Humanité : l’état du texte
Extrait 22 Photius
Extrait 238 Photius
Souda IV 852, 19‑853, 3 (no 164 ψυχή) ; IV 637, 10 (no 78 ὑηνεία) ; 637, 17‑25 (no 79 ὑηνεία)
II. Damascius, Hésiode et Platon : l’histoire humaine selon un schème de dégradation
III. Un autre schème de pensée : le mélange avec prédominance
IV. L’antithèse du λόγος et de l’ἐπιθυμία, et « la vie sous le règne de Cronos »
V. Excursus sur la figure de Cronos dans la tradition néoplatonicienne
VI. Une philosophie de l’Histoire intimement articulée au système néoplatonicien
VII. « Vie sous le règne de Cronos » vs. « malheurs des temps » : une mise en contexte

Aperçu du début du texte

Le document que l’on va étudier dans ces pages correspond – comme le veut le thème de la rencontre organisée par Francesco Massa – à un discours philosophique néoplatonicien construit au début du vie siècle, au sujet non pas du christianisme comme corpus de croyances ou de doctrines théologiques – aspect presque complètement ignoré par les philosophes néoplatoniciens –, mais de ce que l’on pourrait appeler le christianisme « réel », en tant que réalité sociale et politique – détestée on le sait par les derniers païens. Il s’agit d’un texte de Damascius, dernier diadoque de l’« Académie » platonicienne à Athènes, appartenant à la Vie d’Isidore, ouvrage où Damascius brosse un panorama du paganisme philosophique du ve siècle, en même temps qu’un portrait de son maître, le philosophe Isidore d’Alexandrie. La Vie d’Isidore est conservée de façon fragmentaire dans le codex 242 de la Bibliothèque de Photius – lequel ne semble pas avoir eu connaissance de l’œuvre proprement philosophique de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Hoffmann, « Les âges de l’Humanité et la critique du christianisme selon Damascius », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2017, 737-775.

Référence électronique

Philippe Hoffmann, « Les âges de l’Humanité et la critique du christianisme selon Damascius », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/rhr/8832 ; DOI : 10.4000/rhr.8832

Haut de page

Auteur

Philippe Hoffmann

École pratique des hautes études, PSL Research University, Paris
Laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584)
Laboratoire d’excellence Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances
Philippe.Hoffmann@ephe.sorbonne.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals