Navigation – Plan du site

À propos de la construction d’un débat sur les mythes égyptiens

Reflections on the construction of the discussions on Egyptian myths
Youri Volokhine
p. 619-644

Résumés

Le mythe est une catégorie problématique dans le champ de l’égyptologie. Depuis au moins le xixe siècle, les égyptologues ont utilisé cette catégorie, apparemment intraduisible en égyptien, pour rendre compte de différentes formes de savoir, sacerdotales ou littéraires par exemple. Il s’agit ici non pas de proposer une nouvelle approche théorique sur l’objet « mythe », mais plutôt de tenter un parcours dans l’histoire des interprétations de cette notion. On discutera donc des propositions et des idées formulées par les égyptologues, pour présenter de manière synthétique un débat, qui conduit non seulement vers les théories modernes en histoire des religions, mais qui renvoie encore à l’histoire même de la notion de mythe dans le savoir occidental et éventuellement aux contacts antiques entre savoirs grecs et égyptiens.

Haut de page

Notes de l’auteur

Le présent texte est une version remaniée d’une contribution parue antérieurement : « À propos de la construction d’un débat sur les mythes égyptiens », Le savoir des religions. Fragments d’historiographie religieuse, éd. Daniel Barbu, Philippe Borgeaud, Mélanie Lozat, et al., Gollion, Infolio, 2014, p. 471‑498. Je remercie les éditeurs qui m’ont autorisé à publier ici une nouvelle version de ce texte.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Le mythe comme objet de scandale ou de dédain
À la recherche d’une catégorie égyptienne d’expression du mythe
Mythe et littérature
Mythèmes et matériels mythologiques
Mythologies en contact

Aperçu du début du texte

Aborder la question des mythes, voire d’une mythologie, en contexte polythéiste, est un exercice plus redoutable qu’il n’en a l’air de prime abord. Les hellénistes nous l’ont appris, à l’instar de Marcel Detienne : poser le mythe comme objet d’étude, une vieille affaire dans la pensée occidentale, demande quelques précautions. Très récemment, Philippe Matthey a montré toute l’actualité de la question à propos de plusieurs récentes publications ayant pour objet la mythologie grecque. L’objet du présent article est de se pencher sur un autre débat concernant le statut du mythe, celui qui s’énonce depuis le xixe siècle dans le cadre de l’égyptologie.

Le mythe comme objet de scandale ou de dédain

L’étude des mythes ne fut pas exempte de préjugés de la part des égyptologues, qui, jadis, semblaient parfois s’en méfier. Or, dans une certaine mesure, cette méfiance procédait d’un jugement en partie négatif sur le polythéisme égyptien dans son ensemble, que l’on tendait à considérer comme une ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Youri Volokhine, « À propos de la construction d’un débat sur les mythes égyptiens », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2018, 619-644.

Référence électronique

Youri Volokhine, « À propos de la construction d’un débat sur les mythes égyptiens », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 23 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/rhr/9328 ; DOI : 10.4000/rhr.9328

Haut de page

Auteur

Youri Volokhine

Université de Genève
youri.volokhine[at]unige.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals