Navigation – Plan du site

Le mythe fait-il le mystère ? Interprétations chrétiennes des mystères égyptiens (iie-ive siècles)

Does myth make mystery? Christian interpretations of Egyptian mysteries (Second-fourth centuries AD)
Francesco Massa
p. 701-722

Résumés

L’article examine les textes des apologètes chrétiens sur ce que l’on appelle les « mystères égyptiens » à l’époque impériale. Les sources sur ce sujet étant limitées, les témoignages de Minucius Félix, Lactance et Firmicus Maternus constituent des documents précieux pour étudier les mystères d’Isis et d’Osiris. D’après ces auteurs, ces mystères ne seraient qu’une illustration rituelle des récits mythiques relatifs à la quête d’Isis. L’idée d’une imitation du mythe par les célébrations mystériques est absente de la plupart des sources païennes sur les mystères égyptiens. Il semble que les auteurs chrétiens se servent en fait du modèle éleusinien, et de son mythe étiologique, qu’ils appliquent aux mystères égyptiens, faisant ainsi de ces « mystères » une catégorie cohérente.

Haut de page

Notes de l’auteur

L’article s’inscrit dans un projet de recherche triennal (2015‑2018), financé par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique : « Des mystères grecs et romains aux mystères chrétiens ? Un nouveau regard sur les contacts religieux du monde impérial romain ? » (www.unige.ch/lettres/antic/unites/hr/projet-fns-ambizione/). Ce travail n’aurait pas pu voir le jour sans les réflexions menées dans le groupe de recherche « Les cultes à mystères (mystèria, teletai, orgia, etc.) et leurs acteurs spécialisés » que Nicole Belayche et moi-même pilotons au sein de l’UMR 8210 AnHiMA (www.anhima.fr/spip.php?article1164). Je tiens à remercier vivement Laurent Bricault et Youri Volokhine pour leurs relectures et suggestions, qui m’ont permis d’améliorer mon texte.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les « mystères égyptiens » : une catégorie chrétienne ?
Les récits mythiques dans les mystères égyptiens
Minucius Félix : le mythe fait le mystère
Lactance : « toujours ils le perdent, et toujours ils le retrouvent »
Firmicus Maternus : une histoire de famille sordide
Conclusions

Aperçu du début du texte

Quel rôle jouait le « mythe » dans les cultes que l’on dit « à mystères » ? Les récits mythiques sur les dieux influençaient-ils et façonnaient-ils la célébration des pratiques mystériques ? La question est complexe et soulève de nombreux problèmes d’interprétation, à partir de la construction des catégories modernes du « mythe » et du « rite », sans doute les notions les plus débattues dans le domaine de l’histoire des religions. Dans les pages qui suivent, on se concentrera sur un aspect spécifique de cette problématique, à savoir le rôle des récits mythiques relatifs à Isis et Osiris dans les « mystères égyptiens ». Pour ce faire, j’analyserai quelques textes chrétiens des iie-ive siècles abordant les mystères égyptiens, afin de comprendre dans quelle mesure l’interprétation chrétienne des récits mythiques a influencé la perception de ces cérémonies.

Les « mystères égyptiens » : une catégorie chrétienne ?

Les « mystères égyptiens » sont au centre de l’attention de la critique depui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francesco Massa, « Le mythe fait-il le mystère ? Interprétations chrétiennes des mystères égyptiens (iie-ive siècles) », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2018, 701-722.

Référence électronique

Francesco Massa, « Le mythe fait-il le mystère ? Interprétations chrétiennes des mystères égyptiens (iie-ive siècles) », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 22 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/rhr/9354 ; DOI : 10.4000/rhr.9354

Haut de page

Auteur

Francesco Massa

Université de Genève
Francesco.Massa[at]unige.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals