Navigation – Plan du site
Varia

Écrire l’histoire monastique au xxie siècle

Notes critiques
Writing monastic history in the 21st century : critical notes
Alain Rauwel
p. 151-165
Référence(s) :

À propos de : Roberto Alciati, Monaci d’Ocidente, secoli IV-IX, Rome, Carocci, 2018, 201 p., 17 e., ISBN 978‑88‑430‑8942‑0 ; Yves Bottineau-Fuchs, L’abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle : l’art cistercien réinventé, Paris, Picard, 2017, 264 p., 39 e., ISBN 978‑2-7084‑1021‑3 ; Thomas Coomans, Life inside the cloister : understanding monastic architecture, Leuven, Leuven University Press, 2018, 176 p., ISBN 978‑94‑6270‑143‑4 ; Entre ciel, mer et terres : l’île monastique de Lérins (ve-xxe siècle), Gand, Snoeck, 2017, 272 p., 25 e., ISBN 978‑94‑6161‑433‑9.

Résumés

Une série d’ouvrages aux statuts variés, de la synthèse à la monographie, donne l’occasion de s’interroger sur la situation de l’histoire monastique, entre présupposés persistants et renouveaux méthodologiques, entre approche historique et analyse monumentale. Une meilleure compréhension des rhétoriques mémorielles a donné des récits de fondation une vision moins naïve, tandis qu’un intérêt renouvelé pour les archives et leurs procédures de constitution en permettait un usage plus avisé, au-delà de la traditionnelle histoire domaniale, et que la sensibilité liturgique amenait à relire les inscriptions spatiales. En outre, l’arc chronologique s’est étendu vers l’époque moderne, longtemps méconnue, et les refondations post-révolutionnaires, faisant du monachisme un véritable objet de sciences sociales.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

« L’idole des origines » (M. Bloch)
Territorialités monastiques
Faux automne, vrai printemps ?

Aperçu du début du texte

Les publications relatives au monde monastique, toujours aussi nombreuses, semblent traduire à la fois un engouement des chercheurs et une attente du public. Les synthèses ne sont pas rares, mais pêchent souvent par simplisme, angélisme ou banalité. Il convient donc de saluer l’ouvrage de Roberto Alciati, déjà bien connu des amateurs d’enquêtes érudites et de propositions audacieuses, qui promène en peu de pages un regard très informé et très neuf sur le monachisme de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge. Fidèle à son intérêt pour la méthode sociologique et à son projet de lire l’histoire des communautés chrétiennes à la lumière des concepts forgés par Pierre Bourdieu, R. Alciati adopte une approche résolument thématique et centre toute sa problématique sur le principe de division du travail, clef de compréhension de l’ensemble des formes sociales, auquel il n’y a aucune raison que le monde monastique demeure étranger. Deux autres publications récentes, comparables par leur prop...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Rauwel, « Écrire l’histoire monastique au xxie siècle », Revue de l’histoire des religions, 1 | 2019, 151-165.

Référence électronique

Alain Rauwel, « Écrire l’histoire monastique au xxie siècle », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 26 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/rhr/9417 ; DOI : 10.4000/rhr.9417

Haut de page

Auteur

Alain Rauwel

Université de Bourgogne
a.rauwel[at]wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals