Navigation – Plan du site
Varia

Acclimater l’herméneutique philosophique en islam : Shabestarî, de la critique des méthodes exégétiques à la théorie de l’historicité du Coran

Introducing philosophical hermeneutics in Islam : Shabestarî, from the critique of exegetical methods to the theory of the historicity of the Quran
Constance Arminjon
p. 121-149

Résumés

En acclimatant l’herméneutique philosophique, le théologien shi’ite iranien Mohammad Mojtahed Shabestarî renouvelle de manière décisive les sources et l’orientation de la pensée religieuse musulmane. À rebours de durables tendances à l’apologétique, il illustre le tournant critique survenu au début des années 1990 dans l’histoire intellectuelle shi’ite. Cet article examine les rapports que le théologien établit avec la tradition islamique d’une part et avec la philosophie européenne d’autre part, et le double usage qu’il fait de l’herméneutique philosophique. Dans son premier ouvrage, Shabestarî a utilisé l’herméneutique dans un but essentiellement épistémologique. Plus récemment, il s’est appuyé sur une hypothèse herméneutique pour reconsidérer la nature et le statut du texte coranique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Rapport aux savoirs islamiques classiques et à la philosophie européenne moderne
Distanciation critique à l’égard de la tradition islamique
Dans le sillage de la philosophie européenne
De la critique avant toute chose : épistémologie de l’exégèse et des disciplines du savoir religieux
Introduction à l’herméneutique
Herméneutique de l’exégèse juridique
Herméneutique de l’exégèse théologique
Méthodologie de la nouvelle théologie
La compréhension du texte coranique et ses implications
Considérer la parole coranique d’un point de vue philosophique
Le Coran, « expérience herméneutique » du prophète de l’islam
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis deux décennies, le théologien shi’ite iranien Mohammad Mojtahed Shabestarî (1936-) passe les disciplines du savoir islamique classique au crible de l’herméneutique philosophique. De la critique des méthodes exégétiques et théologiques à l’élucidation de l’historicité du texte coranique, il recourt à l’herméneutique en vue de refonder les rapports entre pensée religieuse et philosophie en islam. Car il est convaincu que le monde musulman ne pourra sortir des problèmes théoriques et pratiques engendrés par la civilisation moderne que s’il révise les fondements de l’exégèse et de la connaissance de la religion. À rebours des tendances à l’apologétique qui ont marqué les générations précédentes, son cheminement illustre le tournant critique survenu au début des années 1990 dans l’histoire intellectuelle shi’ite et qui est aussi incarné par cAbd ol-Karîm Sorûsh, Mohsen Kadîwar et d’autres. Son propos concorde également avec celui de plusieurs penseurs sunnites qui ont tenté de ren...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constance Arminjon, « Acclimater l’herméneutique philosophique en islam : Shabestarî, de la critique des méthodes exégétiques à la théorie de l’historicité du Coran », Revue de l’histoire des religions, 1 | 2019, 121-149.

Référence électronique

Constance Arminjon, « Acclimater l’herméneutique philosophique en islam : Shabestarî, de la critique des méthodes exégétiques à la théorie de l’historicité du Coran », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 25 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/rhr/9437 ; DOI : 10.4000/rhr.9437

Haut de page

Auteur

Constance Arminjon

École pratique des hautes études (EPHE, PSL)
constance.arminjon[at]ephe.psl.eu

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals