Navigation – Plan du site

L’État comme crypto-Église dans les cours de Pierre Bourdieu

The State as a crypto-Church in the lectures of Pierre Bourdieu
Blaise Dufal
p. 429-452

Résumés

La place de l’Église catholique dans l’œuvre de Pierre Bourdieu est a priori particulièrement ténue. Pourtant, dans ses cours au Collège de France, notamment dans sa sociologie historique de l’État, il convoque régulièrement le modèle ecclésial catholique pour pouvoir échapper au discours de l’État sur lui-même. Nourrie des travaux des historiens et particulièrement de certains médiévistes, la réflexion de Bourdieu trouve dans l’Église une modalité de contre-discours qu’il espère fructueuse pour sortir de l’auto-justification de l’État. Bourdieu devient alors théologien de l’État, fasciné par les juristes médiévaux, figures archétypales de l’efficacité sociale d’un discours théorique. Le sociologue trouve dans les métaphores catholiques des ressources pour penser sa propre pratique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

De l’évitement de l’État au non-dit de l’Église
L’Église : l’idéal type de l’institution
Troubles ecclésiologiques du langage sociologique
L’État comme mystère : Pierre Bourdieu en médiéviste
L’État : une fiction des juristes
Une conversion à la croyance
Le sociologue au désert

Aperçu du début du texte

De l’évitement de l’État au non-dit de l’Église

La pensée déployée par Pierre Bourdieu (1930‑2002) a longtemps eu pour point aveugle obsédant la notion d’État et pour non-dit structurant celle d’Église. Cette double aporie trouve une forme inédite d’explicitation dans ses cours au Collège de France prononcés entre 1982 et 1992. Bourdieu s’est toujours méfié de l’État en tant que concept et des effets idéologiques de domination inhérents au langage déployé autour de ce concept. Pour lui, l’État est avant tout un effet de théorie, le produit des théoriciens, et c’est le discours sur/de l’État qui fait exister le pouvoir de l’État. Les discours savants sur l’État échoueraient à déconstruire les stratégies de pouvoir d’une institution qui se veut neutre, au-dessus des tensions, au-dessus de tout soupçon. Le discours sur l’État confronte le sociologue à la difficulté de parler de manière émancipatrice des structures de domination qui elles-mêmes construisent le langage propre des sciences...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Blaise Dufal, « L’État comme crypto-Église dans les cours de Pierre Bourdieu », Revue de l’histoire des religions, 2 | 2019, 429-452.

Référence électronique

Blaise Dufal, « L’État comme crypto-Église dans les cours de Pierre Bourdieu », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 2 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/rhr/9850 ; DOI : 10.4000/rhr.9850

Haut de page

Auteur

Blaise Dufal

The University of Sydney
blaise.dufal[at]sydney.edu.au

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals