Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

La Revue italienne d'études françaises revendique son appartenance à la tradition de la francesistica italienne et s'adresse à tous les chercheurs dans le domaine de la littérature, de la langue et de la culture françaises. Nous désirons offrir aux chercheurs du monde entier un accueil fraternel dans une revue électronique à l'écoute de la culture contemporaine et attentive à garantir tous les critères requis afin de lui assurer une reconnaissance institutionnelle. Les jeunes chercheurs seront nos interlocuteurs privilégiés. Nous leur promettons une attention sévère et un traitement impartial.

Dernier numéro en ligne
11 | 2021
Les masques de l’Empereur

Sous la direction de Francesco Fiorentino

Le numéro 11 de la Revue italienne d’études françaises offre une grande variété d’articles, en premier lieu dans les Mélanges qui portent sur des sujets relatifs à des époques diverses de la culture française, de la tragédie du XVIIIe siècle à la poésie du XXIe siècle ; trois d'entre eux ont comme argument le portrait, témoignage de l’importance que ce sujet a pris dans la recherche littéraire actuelle. Cette fois nous présentons deux dossiers. L’un, sous la direction de Katherine Astbury, Pierre Frantz et Paola Perazzolo, à l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, consacré à l’image théâtrale de l’Empereur. L’autre, sous la direction de Françoise Rigat, sur le thème de la marche, un thème aux implications littéraires et linguistiques multiples. La poésie se taille la part du lion dans ce numéro. Dans Seuils Poétiques, Luciano Pellegrini propose des traductions inédites d’ouvrages de Victor Hugo présentées et commentées par des poètes italiens contemporains. Par ailleurs Ornella Tajani avec une équipe d’experts traducteurs propose Le point sur la réception de la poésie de Rimbaud dans plusieurs pays à travers plusieurs langues.

Ce numéro paraît dans une période qui est encore de grande incertitude. Si sa phase aiguë semble passée, l’épidémie n’a pas été éradiquée et nous savons désormais qu’il faudra encore tenir compte de ce danger. La recherche littéraire toutefois continue, malgré les limitations à l’accessibilité des bibliothèques et la pénurie de rencontres scientifiques en présentiel. Nous savons qu'il est impossible de poursuivre nos activités sans une totale disponibilité des bibliothèques, avec les cours et les colloques à distance, sans procurer des dommages irrémédiables à la culture et à une génération entière d’étudiants et de chercheurs. Mais nous poursuivons notre travail avec enthousiasme, avec la certitude de pouvoir toujours compter sur la fidélité de nos lecteurs et de nos collaborateurs.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search