Navigation – Plan du site

AccueilNuméros86Dossier - L'oral dans l'éducationL’oral dans la transmission des s...

Dossier - L'oral dans l'éducation

L’oral dans la transmission des savoirs en Inde : culture, société et langues

The spoken word in the transmission of knowledge in India: culture, society and languages
Lo oral en la transmisión de los saberes en India: cultura, sociedad y lenguas
G. N. Devy
Traduction de Hélène Bréant
p. 111-118

Résumés

Le recours aux pratiques orales en Inde ne saurait être réduit à une question purement pédagogique. Le contexte social et culturel de l’expression orale est profondément ancré dans une longue histoire d’exclusion sociale, l’accès à l’écrit ayant été réservé à une fraction infime de la population. L’article tente de retracer la manière dont l’oral a été réduit à un « non-savoir », et les raisons pour lesquelles les pratiques éducatives actuelles prennent peu en compte les pratiques orales, dans un contexte de profusion des langues et de complexité des interrelations entre des langues considérées comme « supérieures » et « inférieures ».

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit de l’anglais par Hélène Bréant.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2023.

Plan

L’évolution des pratiques orales dans l’éducation en Inde et leur statut actuel
Une épistémologie de l’oral transformée
Le statut actuel des langues non écrites
Usages scolaires et sociaux de l’expression orale

Aperçu du texte

Le recours aux pratiques orales en Inde ne saurait être réduit à une question purement pédagogique. Le contexte social et culturel de l’expression orale est profondément ancré dans une longue histoire : deux mille ans d’exclusion sociale d’une grande partie de la société, privée de transmission des savoirs – l’accès à l’écrit étant réservé à une fraction infime de la société. Je vais tenter dans cet article de retracer cette histoire, au moins de façon synoptique, de la manière dont l’oral a été réduit à un « non-savoir », et comment et pourquoi les pratiques éducatives actuelles sont très partiales à l’encontre des pratiques orales. Cet article s’efforce de répondre aux trois questions posées par les coordinateurs de ce numéro de la Revue internationale d’éducation de Sèvres. Néanmoins, cantonner ces réponses au champ « éducatif » n’explique ni la gravité du problème ni la mesure de son emprise. C’est la raison pour laquelle il décrit la profusion des langues et la complexité des i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. N. Devy, « L’oral dans la transmission des savoirs en Inde : culture, société et langues »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 86 | 2021, 111-118.

Référence électronique

G. N. Devy, « L’oral dans la transmission des savoirs en Inde : culture, société et langues »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 86 | avril 2021, mis en ligne le 01 avril 2023, consulté le 18 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/ries/10459 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.10459

Haut de page

Auteur

G. N. Devy

Ganesh N. Devy est un penseur, activiste et créateur d’institutions connu notamment pour son enquête linguistique des peuples de l’Inde (the People’s Linguistic Survey of India) et pour l’Académie Adivasi, qu’il a créée. Il écrit en trois langues (marathi, gujarati et anglais). Son premier livre en anglais After Amnesia (1992) est considéré comme un classique de la théorie littéraire. Il a écrit et édité près de quatre-vingt-dix livres dans des domaines aussi divers que la critique littéraire, l’anthropologie, l’éducation, la linguistique et la philosophie. Courriel : ganesh_devy[at]yahoo.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo France Education international
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search