Navigation – Plan du site

AccueilNuméros87Dossier - Les valeurs dans l'éduc...Homogénéisation et pluralisation ...

Dossier - Les valeurs dans l'éducation

Homogénéisation et pluralisation des valeurs dans l’éducation bolivienne

Homogenisation and pluralisation of values in Bolivian education
Homogenéización y pluralización de los valores en la educación boliviana
J. Fernando Galindo et Jorge Antonio Mayorga
Traduction de Philippe Rabaté
p. 95-104

Résumés

À partir d’une considération de l’éducation destinée aux populations indigènes, le présent article montre que l’éducation bolivienne traverse un processus qui la conduit d’un système de valeurs homogénéisantes, orientées vers la construction d’une société moderne et d’un État national, vers un système de valeurs plurielles, liées à la construction d’un État plurinational. L’examen des textes et des politiques éducatives qui ont vu le jour entre 1994 et 2010 permet d’établir que ce processus de pluralisation provient à la fois des mouvements de luttes indigènes et paysans et des dynamiques de multiculturalisation de l’État bolivien. Bien que ces deux systèmes de valeurs correspondent à différents moments historiques, ils coexistent actuellement sous la forme d’une tension non résolue. De même, avec la pluralisation des valeurs, apparaît un nouvel universalisme ancré dans le caractère local des valeurs indigènes, qui englobe des dimensions anthropocentriques et non anthropocentriques.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit de l’espagnol par Philippe Rabaté.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2023.

Plan

Homogénéisation et différenciation de valeurs dans l’éducation bolivienne
Les valeurs des lois éducatives promulguées à partir de 1994
Objectifs en termes de valeurs dans l’éducation bolivienne
La construction de système et de société dans la réforme éducative de 1994
Objectifs des valeurs de la réforme éducative de 2010 : communauté, société et humanité
Les valeurs dans les écoles boliviennes
Universalisme-particularisme des valeurs éducatives

Aperçu du texte

Au cours des trois dernières décennies (1990-2020), l’éducation a connu en Bolivie d’importantes transformations, dues en grande partie à la mobilisation incessante des secteurs indigènes et ruraux. Ces changements se sont traduits aussi bien au niveau législatif et politique qu’à celui des pratiques éducatives. Dans ce contexte, la question des objectifs de l’éducation et des valeurs qui la sous-tendent n’a pas occupé une place prépondérante dans les discussions, tout du moins pas de manière explicite. Dans cet article, en nous penchant sur les valeurs qui sous-tendent les politiques éducatives indigènes, nous offrons une première exploration de cette thématique. Nous posons comme hypothèse principale que l’éducation a évolué d’un système de valeurs homogénéisateurs vers une dynamique de pluralité des systèmes de valeurs. Cette évolution résulte de la lutte et de l’accès progressif au pouvoir des peuples indigènes paysans, qui sont parvenus à traduire institutionnellement leurs val...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Fernando Galindo et Jorge Antonio Mayorga, « Homogénéisation et pluralisation des valeurs dans l’éducation bolivienne »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 87 | 2021, 95-104.

Référence électronique

J. Fernando Galindo et Jorge Antonio Mayorga, « Homogénéisation et pluralisation des valeurs dans l’éducation bolivienne »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 87 | septembre 2021, mis en ligne le 01 septembre 2023, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ries/10988 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.10988

Haut de page

Auteurs

J. Fernando Galindo

J. Fernando Galindo est docteur en sociologie des zones rurales (Université de Missouri-Columbia) et a suivi des études post-doctorales à l’Université de Bath (Angleterre). Il est enseignant-chercheur auprès du Centre interdisciplinaire PROEIB Andes à l’Universidad Mayor de San Simón, Bolivie. Sa passion comme enseignant est d’inciter les étudiants à la découverte du plaisir qu’il y a dans la production de connaissances. Son activité de chercheur, outre un intérêt marqué pour l’interculturalité et d’autres thèmes, le conduit à promouvoir la pratique de la réflexivité dans le processus de production de connaissance et de recherche. Courriel : untimely1[at]hotmail.com

Jorge Antonio Mayorga

Jorge Antonio Mayorga, sociologue, est doctorant en sciences politiques et sociales auprès de l’Université catholique de Louvain dans le cadre du programme d’appui international entre l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES) et la Universidad Mayor de San Simón (UMSS). Il développe actuellement sa recherche doctorale sur l’évaluation de la recherche universitaire en Bolivie. En Belgique, il est membre du Groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l’éducation et la formation (GIRSEF-UCL) et en Bolivie du Centro Interdisciplinario PROEIB Andes de la UMSS. Courriel : mayorgantonio[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo France Education international
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search