Navigation – Plan du site

AccueilNuméros90Actualité internationaleNotes de lectureBâtir l’école ensemble

Actualité internationale
Notes de lecture

Bâtir l’école ensemble

Jean-Pierre Véran
p. 40-42

Texte intégral

  • 1  Voir par exemple l’article de Bernard Toulier (1982), « L’architecture scolaire au xixe siècle. De (...)
  • 2http://www.archiscola.fr

1La question de la conception des locaux scolaires n’a jamais été la seule affaire des éducateurs et des architectes. Les pouvoirs politiques ont prescrit des modèles qui, en France et dans les pays émancipés de sa colonisation, permettent facilement de reconnaître un lycée de conception napoléonienne ou une école de la IIIe République1. Au xxie siècle, l’approche a changé. Le concours d’idées Archiscola2, conçu par des chercheurs en sciences de l’éducation pour des architectes, designers et aménageurs, a souhaité mettre au cœur de la réflexion les liens entre bien-être et apprentissage.

2En cette année 2022, le ministère français de l’éducation nationale ouvre un site dont le nom dit l’intention première, « Bâtir l’école ensemble », résumée dans un slogan : « Pour mieux apprendre, dessinons une école plus sûre, plus verte, plus ouverte, favorisant l’inclusion et le bien-être de tous. »

3Cinq guides pour la construction, la rénovation, l’aménagement et l’équipement sont mis à la disposition des lecteurs pour chaque type d’espace scolaire : de l’école maternelle au lycée professionnel, en passant par l’école élémentaire, le collège et le lycée général et technologique. Ces guides ne sont pas un catalogue de prescriptions, mais plutôt une banque de ressources partagées, visitant les différents espaces scolaires non pas à partir d’une vision idéale, mais en partant des usages des utilisateurs de ces différents espaces. Il est loin le temps où, tous les élèves devant être droitiers, on prescrivait que la lumière du jour vienne de la droite…

4Les usages des espaces scolaires se sont transformés avec les pratiques pédagogiques et le renforcement des préoccupations concernant la transition écologique, la santé, la sécurité, l’hygiène et l’inclusion de tous. Ces guides s’appuient donc sur des projets réalisés ou en cours de réalisation, comme sur la parole d’usagers et d’acteurs de la conception des bâtiments scolaires (professionnels de l’éducation nationale, élèves, parents, intervenants extérieurs, élus et personnels des collectivités, associations, architectes, programmistes, spécialistes techniques) ; les responsables de l’éducation nationale comme des collectivités territoriales chargées de la construction, de la rénovation, de l’aménagement et de l’équipement des espaces scolaires peuvent ainsi compter sur des ressources partagées pour mener à bien leurs projets.

5Chaque guide est composé de plusieurs entrées : fiches espaces, notices techniques, livret « Ouverture sur le territoire », livrets de conduite de projet.

6Dans les fiches espaces, sont déclinés tous les usages possibles et mis en lumière les points de vigilance essentiels. Les notices techniques apportent les informations nécessaires en matière d’acoustique, ventilation, confort thermique, éclairage, numérique, matériaux et couleurs, signalétique et orientation, sécurité et accessibilité. Le livret « Ouverture sur le territoire » aborde les relations qu’entretiennent les écoles et établissements scolaires avec les territoires dans lesquels ils s’inscrivent. Il éclaire les enjeux de la mutualisation des équipements, de l’approche éducative globale et de l’intégration architecturale de l’école. Les livrets de conduite de projet proposent une méthode à suivre pour le bon déroulement d’un projet de bâti scolaire.

7On s’attardera ici seulement sur quelques exemples pour donner à voir la richesse des ressources mises à disposition. Dans les fiches espaces, on retiendra quatre principes directeurs : la flexibilité des espaces pour une adaptabilité aux différentes pratiques pédagogiques, des espaces lieux et vecteurs de la transition écologique (espaces végétalisés, énergies renouvelables, nichoirs, hôtels à insectes, etc.), un bâti scolaire favorisant l’accès aux arts et à la culture, un design actif pour favoriser l’activité physique à l’école. On notera aussi, pour aider à la réflexion, les paroles de chercheurs et d’élèves et, pour fixer des références, des préconisations de dimensionnement pour chaque type d’espace. Pour chacun d’eux sont répertoriés les usages, essentiels et possibles, les besoins d’aménagement et d’équipement, les logiques de proximité et les principes de dimensionnement.

8Pour éclairer les décideurs, la parole des élèves est essentielle. Par exemple, il importe de savoir que, pour un collégien, le lieu où il se sent le mieux est la cour de récréation (43 %, comme dans les lycées, contre 51,8 % en primaire), le centre de documentation et d’information-CDI (23 %, comme en lycée, contre 12,2 % pour la bibliothèque scolaire en primaire), les autres lieux n’atteignant pas 10 %. C’est dire l’importance de ces deux lieux pour le bien-être, mais aussi les progrès à réaliser pour que les autres lieux deviennent aussi des espaces de bien-être. La salle de classe, lieu emblématique de l’école française, n’est le lieu où ils se sentent le mieux que pour 10,4 % des élèves de primaire et 9 % des collégiens et lycéens. On retiendra l’attention portée aux usages de socialisation et de jeu, si capitaux pour le développement et le bien-être des élèves de tous les âges, et aux usages de convivialité importants pour le bien-être des personnels.

9Les conseils de bon sens concernant les logiques de proximité peuvent être utiles : situer à proximité du CDI ou centre de connaissances et de culture les salles d’étude et des sanitaires, et positionner le CDI à proximité de l’accès de l’établissement et des espaces extérieurs. Le même souci des interactions sociales préside à la conception de la cour de récréation, qui pour près d’un collégien sur deux, est l’espace favorable aux discussions entre élèves, et un lieu privilégié de dépense physique pour un peu plus de 10 % d’entre eux : « Il est primordial dans les cours de récréation de multiplier et diversifier les zones : couverte/non couverte, verte/minérale, défoulement/apaisement. »

10L’intérêt de ce site est que, revisitant les espaces scolaires du point de vue de leurs usages et prenant en compte les attentes des utilisateurs, il permet de rompre avec le conditionnement d’une forme scolaire héritée de l’attention quasi exclusive portée aux lieux d’enseignement sous un modèle unique, celui de l’enseignement simultané d’une discipline par un professeur à l’ensemble d’une classe. Il inscrit dans le projet d’une construction ou d’une rénovation la nécessité, par exemple, d’un espace destiné aux parents, permettant notamment à ceux qui n’en ont pas de disposer d’un ordinateur, et d’accueillir un « café des parents » pour échanger avec eux sur les sujets qui les préoccupent.

11Dans cet ensemble de ressources, les lecteurs de différents pays trouveront donc de quoi renouveler une approche française par trop uniforme des espaces scolaires, appelés à devenir des lieux de vie véritable, des lieux d’éducation riches de leur diversité, des lieux de formation à la responsabilité individuelle et collective des futurs citoyens par rapport à soi, aux autres et à la planète, des lieux de formation et de culture pouvant être ouverts à un public plus large que le public scolaire.

12En 2013, le numéro 64 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres3 portait sur les espaces scolaires ; l’introduction du dossier envisageait leur avenir dans cette formule : « les nouveaux espaces, entre flexibilité et transparence ». Dix ans plus tard, la flexibilité, devenue un principe directeur de conception, et la transparence, grâce aux multiples conseils portant sur des espaces vitrés permettant tout aussi bien de travailler en groupe que de se laver les mains, sont bel et bien à l’ordre du jour.

  • 4  Selon le ministère de l’éducation nationale, « ce guide résulte d’une large concertation (10 000 c (...)

13Les auteurs de Bâti scolaire n’affirment à aucun moment que des espaces scolaires mieux pensés résoudront à eux seuls la question de la réussite des apprentissages pour tous les élèves. Mais ils ont raison d’affirmer qu’ils peuvent, pour ce qui les concerne, créer de meilleures conditions d’enseignement et d’apprentissage pour tous4.

Haut de page

Notes

1  Voir par exemple l’article de Bernard Toulier (1982), « L’architecture scolaire au xixe siècle. De l’usage des modèles pour l’édification des écoles primaires », Histoire de l’éducation, no 17, p. 1-29. https://doi.org/10.3406/hedu.1982.1146

2http://www.archiscola.fr

3https://journals.openedition.org/ries/3565

4  Selon le ministère de l’éducation nationale, « ce guide résulte d’une large concertation (10 000 contributeurs) : collectivités locales, architectes, experts, enseignants, etc., dans une approche participative. S’il présente des similitudes avec les travaux de bureaux d’études, cela résulte des échanges avec les collectivités territoriales ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Véran, « Bâtir l’école ensemble »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 90 | 2022, 40-42.

Référence électronique

Jean-Pierre Véran, « Bâtir l’école ensemble »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 90 | septembre 2022, mis en ligne le 01 septembre 2022, consulté le 07 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/ries/12710 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ries.12710

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Véran

Jean-Pierre Véran est membre professionnel du laboratoire Bonheurs, CY Cergy Paris Université. Inspecteur d’académie honoraire, membre du comité de rédaction de la Revue internationale d’éducation de Sèvres et expert auprès de France Éducation International en coopération éducative, il intervient sur les questions de gouvernance des organisations éducatives, de politiques éducatives et d’éducation aux médias et à l’information. Courriel : jeanpierreveran2[at]gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo France Education international
  • Logo ERIH PLUS | NSD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search